Nouvelle théorie sur le crash de l’ovni de Kecksburg

Temps de lecture : 8 minutes

Nouvelle théorie sur le crash de l'ovni de Kecksburg


L'incident de Kecksburg, considéré par de nombreux chercheurs comme l'un des grands mystères non résolus, s’est produit le 9 décembre 1965 en Pennsylvanie, aux États-Unis. Un objet incandescent, aperçu par plusieurs milliers de personnes, a survolé le Canada, traversant ensuite l'Ohio puis la Pennsylvanie.
 
La tour de contrôle de l'aéroport de Pittsburgh a même confirmé la présence d’un objet dans le ciel à 16h47. Il a été aperçu par les témoins au Nord-Ouest.
 
Il a été décrit par les médias comme étant un météore alors que d'autres témoins évoquaient un crash d'OVNI suivi de la récupération de son épave par l'armée américaine.
 
La Pennsylvanie est bordée au nord-ouest par le Lac Érié, au nord par l'État de New York, à l'est par le New Jersey, au sud par le Delaware, le Maryland et la Virginie-Occidentale et à l'ouest par l'Ohio.


Nouvelle théorie sur le crash de Kecksburg
 
Cinquante ans après le crash d’un ovni à Kecksburg, deux chercheurs du comté de Westmoreland ont impulsé une nouvelle hypothèse.
 
Selon eux, l'objet volant non identifié serait un véhicule de type "General Electric Mark 2" lancé par l'armée de l'air en tant que satellite-espion. Il aurait été détourné accidentellement de son orbite.
 
Les autorités de l'époque avaient avancé l’explication d’une météorite.
 
Les premiers témoins présents sur la scène auraient observé un objet à moitié enterré dans la terre, mesurant entre 10 et 12 pieds de long, et qui semblait être en métal.



Owen Eichler et John Ventres suggèrent que l’engin a été lancé à partir de l'île Johnston dans le Pacifique deux jours plus tôt dans le cadre d'un programme américain top secret d’espionnage de l’espace soviétique.
 
« Bien évidemment, le gouvernement n'a jamais voulu admettre que nous étions en train d’épier la Russie », a déclaré M. Ventre.
 
M. Eichler, âgé de 13 ans à l’époque des faits, était en train de jouer au baseball dans un champ, quand il a vu « l'objet vert éclatant apparaitre avec des traînées de couleurs jaune, violet et orange ».
 
Des centaines de témoins ont observé l'objet, pensant qu’il s’agissait d’un avion en feu.

John Ventre


Retour sur les faits et circonstances
 
Le lieu fut rapidement envahi par les voisins, les pompiers volontaires, la police, et les journalistes.
 
Ce qui a véritablement interpellé les habitants de Kecksburg et les enquêteurs est la rapidité de déploiement des autorités, notamment les militaires.
 
M. Hays s’est trouvé en relation direct avec l’armée dans la mesure où sa maison familiale a abrité le centre de commandement des opérations militaires.
 
« Il y avait beaucoup d'hommes en uniforme et en costumes qui dirigeaient les opérations ».
 
La facture téléphonique de la famille n'a mis en évidence aucune trace d’appels émis, durant cette période, par les autorités présentes dans la maison.
 
Certains témoins ont prétendu avoir été contraints par les autorités de s’éloigner de la zone en raison d'un risque de rayonnement de l'objet. D'autres habitants ont même été contraints de quitter la zone.
 
Un ancien journaliste du "Post-Gazette", Ernie Hoffman, 76 ans, de Hempfield, qui se rendit sur les lieux avec un photographe, vit les militaires en train de porter un objet sur l'arrière d'un camion.

Ovnis-Direct
Powered by Como


Néanmoins, son récit diffère des autres témoins.
 
Il déclara : « Il ne s’agissait pas d’un objet de 10 à 12 pieds… Il était petit et faisait la taille de deux valises ».
 
Mais Jerry Betters, une chanteuse de jazz de Pittsburgh, décédée en 2007, a déclaré aux enquêteurs que l’engin était plus grand que dans les autres descriptions et que le camion militaire portait une étoile blanche sur la porte.
 
La plupart des chercheurs suggèrent l’idée que l’objet ait pu être transporté dans un hangar de Wright-Patterson où un témoin a affirmé avoir vu ce qui semblait être un petit corps sur une civière à côté de lui.
 
M. Ventre demeure, par contre, sceptique quant à ces affirmations.

Représentation de la Cloche dénommée « Bell », présenté dans un documentaire de Discovery Channel.
(Crédit: Discovery)

Autres théories avancées
 
Certaines personnes pensent que l'objet était un satellite russe appelé Cosmos 96, mais cette hypothèse a été discréditée par une enquête de 2003 réalisée par la journaliste Leslie Kean pour Sci Fi Channel. Après avoir consulté plusieurs experts de La Nasa, Kean a découvert que Cosmos 96 avait survolé le Canada bien avant l’ovni de Kecksburg.
 
D’autres ont suggéré la théorie de "la Cloche Nazie".
 
Des documents récemment libérés par le gouvernement au sujet du véhicule de GE Mark ont incité M. Eichlera à faire un rapprochement avec le cas de l’ovni de Kecksburg.
 
« Ce véhicule était sous la coiffe de la fusée Thor, Atlas et Jupiter au début des années 1960, » a-t-il dit.
 
La taille et la forme du GE Mark semblaient similaires à l'OVNI Kecksburg. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *