Mobilisation d’ufologues autour d’un scoop explosif sur Roswell ?

Temps de lecture : 2 minutes

Publié le 06/02/2015

Après qu’un supposé FAKE sur un alien de Roswell ait été récemment mis en lumière par le magazine australien “UNCENSORED” qui prétendait qu’il était “authentique”, de nouvelles déclarations d’ufologues et d’un journaliste sur des supposées diapos font un véritable Buzz.

Rappelons que l’une des universités les plus prestigieuses des États-Unis, l’American University de Washington, avait accueilli le 12 novembre 2014 et pour la première fois un débat sur les ovnis, organisé par l’ancien présentateur de CNN et témoin d’ovni, Miles O’Brien.
 
On se souvient que Tom Carey avait déclaré au public pouvoir prouver l’existence des aliens, et dans un article de WTOP à Washington, il avait prétendu posséder une pellicule qui mettait en évidence un extraterrestre. Il prévoyait de la publier en début d’année 2015.
 
Le moment des révélations est-il donc venu ?
 
Aujourd’hui, plus d’informations sur les photos ont été publiées lors d’une conférence de presse en ligne, et la date fixée pour leur diffusion a été dévoilée.
 
La conférence de presse a été parrainée par Jaime Maussan, célèbre journaliste mexicain et ufologue.
 
Sur son site, TercerMilenio.tv, Maussan fait de la publicité autour de l’évènement qui marquera la libération des photographies à l’Auditorium National de Mexico le 5 mai 2015.

 
 
 
Jaime Maussan en conférence de presse au Mexique. (Crédit: Tercermilenio.tv)
Carey est connu pour avoir effectué des recherches, depuis 1991, sur le présumé crash d’une soucoupe volante à Roswell, au Nouveau-Mexique. Il est co-auteur de quelques livres sur le sujet avec son partenaire Don Schmitt.
 
Carey affirme : « Ce qui est intéressant est que le film date de 1947. Nous l’avons soumis à l’historien officiel de Kodak à Rochester, New York, qui a confirmé la datation de la pellicule aux alentours de 1947, sans retouche d’image. On y présenterait un extraterrestre en train de partiellement se faire disséquer. »

Il a également déclaré à propos de ce que l’on pouvait observer dans ces diapositives : « L’humanoïde mesure entre 3,5 et 4 pieds de haut, la tête est similaire à celle d’un insecte. La tête a été découpée, et une autopsie partielle est en cours. Les entrailles ont été extirpées, et nous supposons que le cadavre a été embaumé, au moins au moment où cette photo a été prise. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *