Rendlesham : un nouveau militaire témoigne !

Publié le 30/09/2019
Un nouveau soldat américain vient d’avouer avoir été témoin de l’incident de Rendlesham, qualifié de "Roswell Britannique".
Crédit: Alamy
L’ex-sergent Michael Smith a officiellement révélé pour la première fois avoir assisté à la plus célèbre rencontre d'ovnis de Grande-Bretagne il y a près de 40 ans.
 
En 2016, Steve Longero, un ancien de l’US Air Force et officier de police militaire travaillant sur la base aérienne à l'époque, avait déclaré que ce qu'il avait vu semblait provenir de l’espace.
 
M. Longero protégeait la zone de stockage d'armements lorsque le système d’alarme qu’il qualifie de très sophistiqué s’est mis à retentir
 
Il a ensuite affirmé avoir observé des lumières sur la cime des arbres et que plusieurs militaires s'étaient rapidement rendus sur les lieux.
 
Il a décrit des ovnis ressemblant à des "lumières colorées et fluorescentes, tels des feux rouges verts, et brillants…"
 
Selon M. Longero, un débriefing a ensuite rapidement eu lieu et les témoins auraient été assermentés au secret sous prétexte qu’il s’agissait "d’une base possédant des armes nucléaires sur le site."
 
Aujourd’hui, c’est au tour de M. Smith, alors membre du 81ème escadron de police aéroporté de la RAF Bentwaters, âgé de 19 ans, de s'est manifesté pour révéler son témoignage.
 
Il a déclaré: "Un mois avant que la base ne soit mise en alerte, on m'a appelé et je me suis retrouvé près d'une des portes.
 
"J'étais dehors quand j'ai vu une lumière orange brillante dans les bois - c'était une boule rougeâtre."
 
"Elle s'est arrêtée juste devant moi et est restée là à planer à deux pieds du sol. J'ai alors appelé des renforts, j'avais peur de mourir."
 
Découvrez ci-dessous une copie du rapport de la « United States Air Force » concernant l'observation d'un OVNI près des bases de la RAF à Woodbridge Bentwaters de la RAF dans le Suffolk.
Sourcethesun.co.uk