Le Pentagone livre au congrès des informations sur les ovnis

Publié le 21/06/2019

Le Pentagone a fourni aux membres du Congrès un compte rendu classifié faisant état de rencontres entre des pilotes de la marine américaine et des aéronefs non identifiés, dont certains n'auraient aucun moteur visible et pourraient atteindre une vitesse hypersonique.

Plus tôt cette année, un certain nombre de pilotes ont déclaré avoir vu ce type d’objets presque quotidiennement entre l'été 2014 et mars 2015, alors qu'ils pilotaient des avions à réaction de la marine au large de la côte est. Certaines des rencontres ont même été enregistrées en vidéo, incitant la marine à diffuser de nouvelles directives à son personnel qui devra désormais signaler tout incident impliquant des phénomènes aériens inexpliqués et d’origine inconnue.
 
L’armée a organisé une session d’information secrète lors de rencontres avec un groupe de sénateurs, après que le président de la République eut déclaré la semaine dernière qu’il avait été mis au courant de la situation.
 
« Les responsables de la marine ont en effet rencontré mercredi des membres du Congrès et du personnel concernés pour présenter un résumé des efforts déployés pour comprendre et identifier ces menaces liées à la sécurité aériennes », a déclaré la Marine dans un communiqué, au cours des briefings du Capitole de mercredi et jeudi.
 
« Les responsables de la marine continueront à informer des membres du Congrès. Compte tenu de la nature confidentielle de ces discussions, nous ne commenterons pas les informations spécifiques fournies lors de ces réunions. »
 
Les rapports suggèrent que les briefings, rapportés par Politico, ont été remis à un comité du renseignement du Sénat. Parmi ceux qui avaient demandé la mise à jour, figurait le sénateur démocrate Mark Warner, vice-président du comité.
 
Il était particulièrement intéressé, semble-t-il, car un certain nombre de récits entourants la base aéronavale d’Oceana, une installation de la marine située à Virginia Beach, en Virginie. Ils ont raconté au New York Times avoir vécu les incidents survenus le long de la côte entre la Virginie et la Floride.
 
« Ces choses sont restés au-dessus de la base aéronavale d’Oceana durant toute la journée », a déclaré le lieutenant Ryan Graves, pilote de F/A-18 Super Hornet avec dix ans d'expérience dans la marine. 

« Garder un avion en l'air nécessite une quantité d'énergie importante. Avec les vitesses observées, 12 heures dans les airs représentent 11 heures de plus que prévu. »
 
Un autre incident, capturé par la caméra d'un avion en 2015, a montré un objet survolant l'océan alors que les pilotes se demandaient de quoi il s'agissait.
 
"Wow, qu'est-ce que c'est que ça, mec", dit l'un d'eux.
 
« Si les pilotes à Oceana ou ailleurs signalent des incidents de vol ayant entravés leur formation ou les mettant en danger, le sénateur veut des réponses », a déclaré la porte-parole de M. Warner, Rachel Cohen.
 
Elle a ajouté: « Peu importe qu'il s'agisse de ballons météo, de petits hommes verts ou de quelque chose de complètement différent - nous ne pouvons pas demander à nos pilotes de mettre leur vie en danger inutilement. »
 
La semaine dernière, M. Trump a déclaré qu'il avait déjà été informé de ces incidents. "J'ai eu une très brève réunion à ce sujet", a déclaré le président à ABC News. « Mais les gens disent qu'ils voient des ovnis - est-ce que je le crois ? Pas particulièrement. »
 
Bien que le Pentagone déclare avoir pris les rapports au sérieux, il n'a pas encore utilisé le mot "aliens" pour décrire les incidents.
 
« Un certain nombre de rapports d'avions non autorisés et/ou non identifiés ont pénétré dans diverses zones de tir contrôlées par l'armée et dans un espace aérien désigné au cours des dernières années", a annoncé la marine dans un communiqué en avril. Pour des raisons de sécurité, la marine et l'US Air Force prennent ces rapports très au sérieux et enquêtent sur chacun d’eux. »