Echec d'un vol hypersonique


Publié le 20/08/2012


Le vol d'essai du X-51A Waverider, un engin hypersonique expérimental américain, s'est soldé par un échec à cause d'une panne empêchant l'allumage du réacteur au-dessus de la côte californienne (ouest), a annoncé l'US Air Force mercredi.

Accroché sous l'aile d'un bombardier B-52 l'engin a été lâché à 11H36 heure locale (18H36 GMT) au-dessus de la station aéronautique de Point Mugu sur la côte californienne.

Propulsé par un moteur d'habitude utilisé sur des missiles, le Waverider n'a toutefois volé que 16 secondes à cause du dysfonctionnement d'un empennage, a annoncé l'US Air Force dans un communiqué.

Le premier réacteur devait propulser le X-51 à Mach 4,5 (plus de 5.000 km/h) pendant 30 secondes avant qu'un statoréacteur ne prenne le relais et l'amène à une altitude de 21.000 mètres et une vitesse de Mach 6. 

Mais le vol d'essai a pris fin avant que le statoréacteur ait pu être enclenché, a précisé l'US Air Force.