Événements inexpliqués à Cherry Creek : témoins, militaires et enquêteurs civiles


Qu'est-il vraiment arrivé à Chautauqua County, à proximité de Cherry Creek, il y a 50 ans ? Plusieurs adolescents ont-ils vraiment vu un ovni ? Pourquoi les autorités et l’US Air Force ont autant pris ce cas au sérieux, au point que le Projet Blue Book l’ait classé comme inexpliqué ? Que pensez du témoignage de deux militaires situés près de cette fameuse ferme ?

 
Le média WIVB est revenu sur ce cas qui a attiré l'attention de la police de l'État de New York et de l'US Air Force. Ces événements étranges se seraient produits le 19 août 1965.


Un objet brillant stationne sur une ferme
 
La première observation a eu lieu dans la soirée, vers 08h20.
 
Harold Butcher, âgé de 16 ans, trayait les vaches dans une étable d’Aldrich Hill Road lorsqu’il remarqua un objet "argent brillant" en forme de soucoupe.


Harold raconté s’être précipité vers la fenêtre et vu  « un objet en forme de ballon de football, planant juste au-dessus d’un arbre », situé à environ 500 pieds de la grange.
 
« Il a décrit une sorte de pair de coutures verticales située sur le côté, et estima la taille à environ 50 pieds de long et peut-être 20 pieds d'épaisseur », a déclaré Galganski.
 
« Il n’a pas pu dire si l'objet avait atterri dans les pâturages ou non, car il existe une augmentation de l'élévation entre l'endroit où il se trouvait dans la grange et la zone située juste avant la ligne de l’arbre. »
 
Harold a raconté à un enquêteur du NICAP que l'objet avait émis un bip sonore, et qu'il « descendait lentement, émettant une vapeur rouge vers le bas, en provenance des bords de l’engin. » Il a également signalé qu’une radio qui se trouvait dans la grange faisait « un diable de bruit statique et fort. »



À un moment donné, Harold a couru vers l'objet qui commença à augmenter de taille au-dessus du domaine. Il indiqua que de la "vapeur rouge" était émise par l’engin en direction du sol.
 
Harold a déclaré au NICAP que l’ovni était monté derrière les nuages « en moins d’un claquement de doigts ».
 
« L'objet s’est élevé avant de disparaitre dans les nuages. Selon Harold, les nuages sont devenus verts », a déclaré Galganski.
 
Robert Butcher se souvient de l’attitude de son frère Harold qui courait vers la ferme tout excité.
 
« Il s’est exclamé « venez vite ». Il y a une grande soucoupe volante ancienne ou quelque chose qui vient de débarquer dans les pâturages » a raconté Robert Boucher, âgé de 14 ans au moment de l'observation.


Le frère témoigne aussi
 
Peu de temps après, une deuxième observation a été rapportée à la ferme. Cette fois, Robert affirme avoir aperçu quelque chose d’étrange.
 
« Je pense me souvenir avoir vu quelque chose d'orange sortir de l'arrière de l’objet, ou en dessous. Je ne suis pas entièrement sûr de tout ce que j’ai vu étant donné que cela s’est produit il y a de nombreuses années » a déclaré Robert Butcher lors d'une récente interview accordée à "News 4".


Une troisième observation
 
Une troisième observation se serait produite cette même nuit et dont aurait été témoin Harold, Robert, un autre frère et un ami, selon un rapport du NICAP.
 
« Ils ont signalé avoir vu de la vapeur rougeoyante jaune, ainsi qu’une lueur verte dans les nuages et un léger contour visible sur l'objet, » indique le rapport.


Enquêtes civiles et militaires
 
Deux soldats de l’État de New York ont été contactés pour enquêter sur les étranges apparitions à la ferme.
 
« Ils étaient sérieux », rapporte l'ancien enquêteur du NICAP, Jeffrey Gow.
 
Gow était un étudiant d'université, en 1965, qui travaillait en même temps sur le cas de Cherry Creek.
 
Il a non seulement interviewé certain des témoins, mais également les enquêteurs militaires.
 
« Mon sentiment est que les enquêteurs militaires étaient persuadés que quelque chose s’était produit sur ce site... Ils n’ont pas rejeté ce cas comme étant un canular, » selon Gow.
 
Dans le rapport original du NICAP, rédigé par Gow en 1965, il note que l'un des soldats « avait admis que les rapports de l'observation semblaient convaincants... et que les témoins étaient trop rustiques pour être en mesure de créer un canular de ce genre. »
 
Jeffrey Gow ajouta : « Les soldats étaient impressionnés par l'atmosphère qui régnait lors de leur arrivée sur les lieux de l’enquête. En d'autres termes, ils ont raconté qu’une fois arrivés la ferme, ces gens paraissaient vraiment très excités. Quelque chose les avait forcément mis dans cet état et il était difficile de les calmer ».


Une équipe de l’US Air Force, de l'ouest de New York, a été dépêchée sur les lieux le lendemain pour enquêter.
 
La Force aérienne a inclus ces observations d’ovnis au Projet Blue Book.
 
« Selon les deux équipes, l'Air Force et les State Troopers de New York, ces enfants étaient vraiment apeurés », rapporte Galganski.
 
Le rapport de la Force aérienne a mentionné que « le responsable de l'enquête et trois techniciens étaient convaincus que l'observation n’était pas un canular. »
 
Harold Butcher, qui est maintenant décédé, est apparu dans une émission de télévision en 1997, au sujet de cette affaire.
 
« Je n’ai jamais rien vu se déplacer aussi vite que cette chose qui s’est d’autant plus furtivement volatilisée », avait déclaré Harold Butcher à l'époque.
 
Quoi qu'il ait pu observé, cela continue de demeurer un mystère 50 ans plus tard.
 
Robert Boucher a avoué : « Nous avons toujours pensé qu'il pouvait s’agir de l'armée de l'air ou d’un autre pays qui était à la manœuvre. Nous ne savions pas ce que s’était… »
 
Le Projet Blue Book, qui a pris fin en 1969, a classé l'incident de Cherry Creek comme inexpliqué.
 
« Bien que le déroulement des événements demeure douteux, l'observation est classée comme non identifiée par l'Armée de l'Air puisqu'il n'y a aucune explication concrète et définitive, » d’après le rapport de l’US Air Force.
 
« Cela signifie qu'ils ne peuvent pas l'expliquer comme étant un objet classique et crée par l'homme, ou comme étant un phénomène atmosphérique ou stellaire, ni le fait d’un canular », a déclaré Galganski.
 
Parmi les milliers de rapports d'observations d’ovnis examinés par la Force aérienne depuis plus de deux décennies, seulement environ 5% entrent dans la catégorie « inconnue », dont Cherry Creek fait partie.
 
Gow explique avoir connu d’autres cas ufologiques avec des témoins extrêmement qualifiés qui ont été démystifiés par l’US Air Force.
 
La décision de la Force aérienne a aussi agréablement surprit Robert Galganski qui pense que l'agence a classé ce cas « à contrecoeur » comme étant non identifié.
 
Galganski raconte avoir néanmoins constaté certaines divergences dans la version d’Harold Butcher au moment de rouvrir l’enquête dans les années 1990.
 
Il a interviewé Harold par téléphone qui raconta que « L’un des objets avait des jambes, c'est-à-dire une sorte de trépied, alors que ces détails ne figurent dans aucun des rapports rédigés par l'équipe du NICAP ».
 
Dans le rapport original de Jeffrey Gow, de 1965, il affirma qu’Harold avait « colorié » certains détails du récit.
 
« Il y avait un trop grand nombre de détails dans le récit », a déclaré récemment, Gow.
 
Néanmoins, on peut constater que 50 ans plus tard, Robert Butcher s’en tient au fond de son histoire.


Deux autres témoins militaires
 
Robert Galganski était quasiment prêt à classer l'incident de Cherry Creek comme un canular intelligent. Mais il a ensuite appris qu’il existait d'autres observations de témoins avant et après l'incident.
 
L’affaire, qui a vraiment attiré son attention, impliquait deux soldats de l'État qui aurait vu quelque chose d’étrange, 28 heures plus tard, dans la même zone.
 
Selon un rapport du NICAP, les soldats étaient sur Plank Road, à environ 1,5 miles de la ferme où Harold Butcher a rapporté avoir vu un objet la veille.

Jeffrey Gow se souvient des soldats qui lui montraient où ils étaient autour de 01h15 le 21 août.
 
Lorsqu’ils regardèrent en direction de la ferme où les observations des Butcher avaient eu lieu, les soldats ont rapporté avoir vu une ligne droite en position fixe et avec un motif de lumières pourvues d’une petite lumière rouge à l'avant.
 
Selon Gow, « Ils ont dit que l’objet se dirigeait doit vers eux, à basse altitude…, ».
 
Dans le rapport initial, l'un des soldats a noté qu' « il semblait que huit lumières orange provenaient du même objet. »
 
Le rapport a également mentionné que l'engin se situait « entre environ 2000 et 3000 pieds au-dessus de notre tête ... ».
 
Lorsqu'on leur a demandé de nous fournir des caractéristiques concernant l’ovni, les soldats ont déclaré que « l'objet ronronnait comme un sac plein de chatons. »