Vallaud-Belkacem : la ministre qui veut fustiger les ovnis ?


La journée d'étude "Réagir face aux théories du complot" s'est déroulé le 9 février 2016 au Muséum national d'histoire naturelle.
 
Collégiens, lycéens, étudiants, enseignants, universitaires et chercheurs, membres d'associations, journalistes, psychiatres, juristes sont rassemblés à cette occasion pour présenter leurs démarches, échanger sur leurs expériences et participer à des tables rondes, conférences et ateliers.
 
Cette journée s'inscrit dans le cadre de l'Enseignement moral et civique et de l'éducation aux médias et à l'information, et dans la continuité de la mobilisation pour les valeurs de la République.


La ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, écrit que selon un sondage, plusieurs millions de citoyens américains penseraient que leur gouvernement est composé de reptiliens, et que le chiffre pourrait faire sourire, s'il ne dévoilait la puissance et le pouvoir des théories du complot dans le monde d'aujourd'hui. Elle ajoute que si une théorie aussi absurde rencontre une telle adhésion, des théories en apparence plus crédibles rencontrent un succès beaucoup plus conséquent, et beaucoup plus dangereux.

Encore pire, il est mentionné sur Education.Gouv que les ovnis sont considérés comme un phénomène insolite et conspirationniste au même titre que les illuminati, les "hécatombes animales", les traînées de condensation, le 11 septembre, etc…


En nous arrêtant seulement sur ces deux exemples qui sont des sujets que nous connaissons bien, rappelons à notre cher ministère de l’éducation les points suivants :

  • Il existe en France un organisme appelé le GEIPAN (Groupe d’Études et d’Information sur les Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés) et qui fait partie intégrante des missions du Centre National d'Études Spatiales (CNES.) Peu importe la mauvaise réputation dont bénéficie le GEIPAN auprès de la population, il n’en demeure pas moins qu’il représente un organe français officiel d’étude des ovnis, mais dont le ministère de l'Éducation nationale ne semble apparemment guère connaitre l’existence pour dénigrer ce sujet à ce point… Sans compter les multiples travaux et recherches menées par de nombreux pays sur les ovnis (Pérou, Argentine, Chili…).

  • Concernant les mutilations de bétails, cités dans le texte comme « hécatombes animales » (phénomène principalement américain), il faut savoir qu’officiellement, aucune arrestation n'a été réalisée concernant les 20 000 mutilations qui ont été enregistrées dans tout le pays depuis les années 60. Difficile donc de nier l’existence d’un tel fléau…. Cf article.


Nous admettons totalement le fait que des événements et sujets soient manipulés par des gourous bien qu'il soit insensé de tout mettre dans le même sac.
 
Pourquoi la ministre de l’Éducation nationale commence-t-elle son texte par un exemple de conspiration complètement loufoque dans le but de décrédibiliser tous les autres thèmes dont font partie les ovnis entre autres ?
 
Nous refusons catégoriquement la caricature et l’amalgame sur des sujets aussi sérieux.

Surtout lorsque l'on sait à quel point les gouvernements et les industries issues du complexe militaro-industriel s'intéressent aux ovnis pour des questions d'ordre technologique.