USA - Un ovni affole le contrôle aérien et deux avions de ligne le 24 février


Publié le 10/03/2018

Une série d'événements étranges s'est déroulée au-dessus du sud de l'Arizona le 24 février 2018. Entre environ 15h30 et 16h15 heure locale, le vol N71PG, un Learjet 36 appartenant à la compagnie Phoenix Air, ainsi qu’un vol d’American Airlines Flight 1095, un Airbus A321, ont fait l’objet de rencontres rapprochées avec un étrange engin volant à environ 40.000 pieds. Les avions volaient vers l'est à environ 37.000 pieds entre le monument national du désert de Sonora et la frontière du Nouveau-Mexique lorsque l'incident a eu lieu.


Un enregistrement audio officiel a été obtenu de la part de la Federal Aviation Administration du Centre d'Albuquerque qui est une agence gouvernementale chargée des réglementations et des contrôles concernant l'aviation civile aux États-Unis. Elle dépend du département des Transports des États-Unis.


L'enregistrement de la FAA entre les contrôleurs de la circulation aérienne et les aéronefs impliqués dans l'incident demeure pour le moins extrêmement bizarre.
 
Le rapport initial concernant le N71PG indique qu’il a demandé au centre d'Albuquerque si un aéronef était passé au-dessus d'eux.
 
Le contrôleur a répondu « Négatif », ce qui signifie qu'il n'y avait aucun trafic à sa connaissance qui aurait pu expliquer une telle observation.
 
Le pilote Learjet a rétorqué : "Quelque chose l'a fait."
 
Un autre pilote est intervenu sur la fréquence en déclarant "un OVNI" et le pilote Learjet a répondu "Oui".
 
Quelques minutes plus tard, le contrôleur a demandé au vol d’American Airlines Flight 1095 de le prévenir s’il voyait quoi que ce soit "passer au-dessus d’eux dans les 15 prochains miles".
 
Le pilote d'American Airlines a répondu de manière assez perplexe : "Si quelque chose passe au-dessus de nous ?"
 
Le contrôleur a répondu : « Affirmatif, il y a un avion devant vous à 37 [mille pieds] qui a rapporté quelque chose en train de passer au-dessus de lui et nous n'avions pas de cibles [radar], alors faites-moi savoir si vous voyez quelque chose passer au-dessus de vous ».
 
À ce stade, les choses deviennent d'autant plus intéressantes que le pilote du Learjet a déclaré : « Je ne sais pas ce dont il s’agissait, ce n'était pas un avion, mais il se dirigeait dans la direction opposée. »



Une minute plus tard, l’avion d’American Airlines Flight 1095 a rappelait en disant : « Oui, quelque chose est passé au-dessus de nous, comme un - je ne sais pas ce que c'était, mais il était au moins à deux ou trois mille pieds au-dessus de nous. » Le contrôleur prend en compte calmement le témoignage du pilote sans ne rien ajouter d'autre.
 
Puis, un instant plus tard, le contrôleur a demandé à l’avion d’American Airlines Flight 1095 : « Pouvez-vous dire si l’objet était en mouvement ou s’il planait juste ? »
 
Le pilote d'Airbus répondit rapidement : « Je ne pouvais pas distinguer s’il s’agissait d’un ballon ou d’autre chose, mais c'était juste une lumière rayonnante ou une grande réflexion située à plusieurs centaines de mètres au-dessus de nous et qui se dirigeait dans la direction opposée. Le contrôleur confirme le rapport en disant simplement "Roger". »
 
Peu de temps après ce communiqué, un pilote a demandé sur la fréquence : « Était-ce un ballon Google ?" À laquelle AAL1095 répondit d'un ton troublé "Douteux". Une autre voix s’est alors exclamée sur la fréquence en disant "un OVNI !".
 
L'événement, tel que nous le comprenons à ce moment-ci, a duré environ six minutes.
 
Selon un représentant de la FAA qui fut particuliérement utile et disponible au cours de l’enquête préliminaire menée par le site thedrive, il ne pense pas que l'incident a fait l’objet d’un rapport si bien que le superviseur du Centre d'Albuquerque n’en été même pas informé lorsqu'il a été interrogé. 

Le haut de l’image représente l’emplacement du N71PG à 15h47 heure locale, et le bas est l’emplacement de AAL1095 à la même heure afin de vous donner une idée de la distance entre les deux avions qui volaient sur l’Arizona en direction de l’Est.

Cela semble quelque peu étrange étant donné qu'une sorte d'engin non identifié a volé le long d'itinéraires aériens à trafic élevé, à des altitudes importantes, et sans transpondeur.
 
L'incident survient après une série de rencontres bizarres et remarquablement bien documentées d’une mystérieuse rencontre entre des avions de ligne et un ovni, à une altitude similaire, sur l'Oregon et le nord de la Californie en octobre dernier.
 
Notons que cette région dans laquelle l’incident a eu lieu est très connue pour être très active avec des avions militaires, et même peut-être des avions clandestins qui restent sous le couvert du secret.
 
À l'est se trouve White Sands Missile Range et la base d’Holloman Air Force. Au sud se trouve Tucson, où des foules d'avions militaires opèrent à partir de deux bases principales : la base aérienne de Davis Monthan et l'aéroport international de Tucson. Au nord se trouvent Phoenix et Luke AFB, une importante installation d'entraînement pour les pilotes F-35 et F-16. À l'ouest se trouvent le MCAS Yuma et les complexes qui l'entourent.



Au sud se trouve également Fort Huachuca, qui abrite de nombreuses unités aériennes sans pilote, dont une appartenant au Commandement des opérations spéciales de l'Armée (MQ-1Cs Gray Eagles et qui sait quoi d'autre) ainsi que l’US Border Patrol (RQ-9 Reapers). Il s'agit également d'une importante station d'entraînement pour les opérateurs de drones RQ-7 Shadow de l'Armée de Terre. Il y a également tout le trafic militaire transitoire qui occupe la zone pour les exercices et entrainements. Il s’agit d’un point névralgique de l'aviation militaire et un corridor pour les aéronefs clandestins.
 
Mais rien de tout cela n'explique pourquoi un avion s’est rendu à l'improviste au contrôle du trafic aérien en plein jour, juste au-dessus des avions de ligne. Aucun drone ni avion militaire n’a été détecté dans la zone à ce moment-là, selon les premières analyses du site thedrive.
 
Il est utile de préciser que les ballons météorologiques sont régulièrement lancés dans la haute atmosphère, partout aux États-Unis, et que les règlements entourant leurs opérations n'imposent pas nécessairement la mise en place d’un réflecteur radar ou d’un transpondeur.
 
Les pilotes ne semblent pas convaincus que l'objet qu'ils ont vu était simplement un ballon.
 
Le site TheDrive a déposé une demande en vertu de la Freedom Of Information Act pour toute information supplémentaire liée à cet événement mystérieux et vous rendrons compte lorsque nous aurons plus de détails à partager.

Source : TheDrive

Illustration d'un ballon météo