Hypothèse des univers parallèles


Les développements récents de la physique autorisent les spéculations les plus audacieuses sur l'existence probable d'univers parallèles.

Aujourd'hui, pour rendre compte de la structure de l'univers, les physiciens construisent des théories qui admettent l'existence de onze dimensions, comme la théorie des supercordes par exemple, dans laquelle les particules élémentaires ne sont ni des ondes, ni des corpuscules, mais des cordes qui vibrent. Déjà, avant les supercordes, la théorie de la relativité générale d'Einstein prévoyait la possibilité d'emprunter des trous de ver pour passer d'un univers à l'autre. Ces trous de ver qui sont des sortes de tunnels traversant la structure du continuum d'espace-temps sont aussi appelés pont d'Einstein-Rosen.

Les physiciens ont découvert des centaines de configurations de trou de ver, et même si ces derniers n'ont pas encore été réellement observés, leur existence est plus que probable.

Si pour nous, explorateurs du XXIème siècle, il n'est pas envisageable dans un avenir proche d'utiliser les trous de ver pour s'aventurer dans d'autres dimensions, rien n'interdit de penser que des civilisations plus évoluées s'en servent déjà depuis longtemps.

Dans ce contexte, la question de savoir si les ovnis pourraient provenir d'un autre univers n'est pas dénuée de sens. Au contraire, cette possibilité s'intègre sans difficulté à la vision que les physiciens théoriciens se font de l'univers, et ne contredit en rien les lois qui le gouvernent.

Source :
lesconfins.com