Une découverte d’émanations de méthane sur Mars qui suggère l’existence d’organismes vivants ?

Publié le 17/12/2014

Le mardi 16 décembre 2014, la NASA a révélé que des hausses brutales des niveaux de méthane, dont l'origine reste inconnue, ont été détectées par le robot Curiosity.
 
Cette surprenante découverte pourrait suggérer qu’un organisme vivant puisse exister sur Mars. Pourquoi ? Car, sur terre, 95% de ce gaz est produit par des micro-organismes.
 
Le niveau de méthane sur mars reste néanmoins largement inférieur aux niveaux relevés sur Terre.

Sources posibles des émanations de méthane sur Mars. 
(Crédit:. NASA / JPL-Caltech / SAM-GSFC / Univ du Michigan)

« Ces résultats suggèrent que le méthane est produit occasionnellement ou s'échappe du sol près du cratère de Gale et qu'il se disperse rapidement une fois que ces sources se tarissent », selon les chercheurs, ayant publié leurs résultats dans la revue « Science ».

Les scientifiques ont trouvé du méthane dans l'atmosphère de la planète en 2003.

Et les chercheurs n’étaient pas trop surpris que Curiosity découvre déjà du méthane sur la surface martienne en 2012. C’est la variabilité des niveaux détectés récemment par le robot qui reste surprenant.



Space.com explique :
 
« Les chercheurs sont particulièrement enthousiastes à l’idée de découvrir du méthane dans des mondes extraterrestres vu que les organismes vivants produisent une quantité importante de gaz sur Terre. Malgré le fait qu’on ait trouvé des quantités importantes de méthane sur Mars, cela ne représente en rien un signe d’une quelconque vie passée ou présente sur la planète rouge. Les processus géologiques peuvent également produire ce gaz… »

Echantillon de forage à partir duquelle les organiques ont été détectées. 
(Crédit: NASA / JPL-Caltech / MSSS)

Paul Mahaffy du « Goddard Space Flight Center » de la NASA déclare à Space.com, « Nous devrions avoir un esprit ouvert. Peut-être que des microbes présents sur Mars libèrent du méthane, mais nous ne pouvons l’affirmer avec certitude. Ce ne sont juste que des spéculations à ce stade ».
 
La détection de méthane et de matières organiques sur Mars a fait l’objet d’un débat lors d'une conférence, le mardi 16 décembre, au congrès de l' "American Geophysical Union" de San Francisco.