Un pilote observe un ovni dans le Queensland


Publié le 22/04/2014



Un mystérieux ovni a été vu par un pilote au-dessus du quartier résidentiel de Caloundra dans le Queensland, en Australie, le vendredi 18 avril 2014.
 
Selon le journal local « Daily Sunshine Coast », un témoin (pilote professionnel avec une expérience de plus de 30 ans) et ses amis admiraient le ciel vers environ 20h00 lorsqu’ils remarquèrent deux lumières étranges.
 
Du fait de leur apparence et comportement, le pilote a tout d’abord pensé à des lanternes.
Mais c’est alors qu’une troisième lumière apparut. Le témoin l’a décrit comme étant une lueur orange.
Plutôt que de dériver comme une lanterne, l’objet a soudainement changé de direction avant de disparaitre en direction « Nord-Est ».
 
Le témoin a réussi à photographier l'objet mystérieux. 


Après le transfert des photos sur son ordinateur, il a pu effectuer un zoom sur cette lumière inhabituelle. Il fut choqué par le résultat.
 
Comme le raconte le « Sunshine Coast Daily », le zoom sur l’image met en évidence ce qui semble être des «bouts d'aile et les contours d'un corps d’avion. »
Il y aurait eu des avions et des hélicoptères dans le ciel cette nuit-là, mais selon le témoin, aucun de ces engins n’a volé dans le même plan de vol que l’ovni.
Il reconnaît que l’hypothèse d’une opération militaire est plausible, mais que cette probabilité est mince.
 
Il explique à « Sunshine Coast Daily » : « j'ai vu beaucoup de choses durant ma carrière et volé partout dans le monde . . . mais jamais rien de tel. »

OVNI au-dessus Caloundra. (Crédit: Sunshine Coast Daily)


Ce pilote vétéran a réclamé la préservation de son anonymat suite à son observation.

Cette attitude est fréquente chez les pilotes, conscients des risques que peuvent engendrer ce type de déclaration sur la suite de leur carrière. Beaucoup de pilotes, témoins d’ovnis, gardent le silence de peur de perdre leur emploi.


Source : sunshinecoastdaily.com et Traduction par Ovnis-Direct
 

Nous savons aujourd’hui, officieusement, que de nombreux pilotes français sont témoins d’objets volants non identifiés sans oser l’exprimer à leur hiérarchie, mais plutôt à leurs collègues.