Un ovni poursuivi par deux avions affole des italiens

Publié le 08/06/2018

Une étrange observation s’est produite le mercredi 6 juin 2018 au soir au-dessus des villes de Torrente Malone, Rocca et Corio, dans le nord-ouest de l'Italie. « De forme sphérique, l’objet dégageait une lumière blanche et bleue avant de disparaitre derrière les montagnes » a déclaré Mauro Michelotti.

(photo d'archive - illustration)

« Un globe lumineux a été observé dans le ciel, suivi d’un rugissement, tel un avion en train de s'écraser. Les vitres ont commencé à trembler de façon dramatique. Je n’ai jamais entendu parler d’un tel fait auparavant ». Les réseaux sociaux ont relayé en masse ce fait d’actualité.
 
Que s'est-il vraiment passé dans le ciel de Val Malone durant cette nuit de printemps ? 

 

« C'était une grande sphère qui volait très base et qui émettait une lumière blanche et bleue. Quelques secondes se sont écoulées, avant qu’un bruit assourdissant, deux avions, peut-être deux chasseurs, ne se mettent à la poursuivre, et cela jusqu'à ce que les engins disparaissent derrière les montagnes. »
 
L’hypothèse de la foudre en boule a été évoquée mais cela n’explique pas la présence des chasseurs dans le ciel à ce moment-là.
 
Des dizaines de rapports ont été recueillis à Corio et Rocca mais l'Armée de l'Air nie le fait qu’il puisse s’agir d’avions.
 
Le maire, Maria Costa Frola, a rapporté au média cronacaqui.it, que les habitants de son village n’ont cessé d’évoquer cet incident sans qu’elle ne sache quoi leur répondre.
 
Hallucinations? Psychose collective ? Pas d’explication !
 
« Si presque tout le monde a vu ou entendu l'avion, certains ont observé un énorme disque bleuté qui a ensuite furtivement disparu » selon Adriano Brunetta.
 
Roberta Balma a évoqué « un rugissement incroyable ».
 
Elena Clerico : « Je l'ai entendu aussi, je pensais qu'un avion se crashé. »
 
Stefania Pioletti : « J’ai cru qu’un avion s’écrasait sur la Montagne. »
 
Luisa Mosele : « Les fenêtres tremblaient. »
 
Laura Losero : « J’ai entendu un bruit assourdissant ».
 
Simone Gallo : « J'ai vu la sphère, c'était énorme, soit un diamètre d’environ 50 mètres ». Puis les combattants sont arrivés, ils semblaient voler à quelques mètres des arbres avant que la sphère ne disparaisse derrière la montagne à une vitesse incroyable ».
 
Selon l'Armée de l'Air, il y avait seulement « un vol Tornado à l'entraînement à très haute altitude ».
 
Ils ont déclaré : « Aucun de nos avions n'a survolé la région de Corio à basse altitude et nous excluons qu'il puisse s'agir d'avions expérimentaux. »