Le mystérieux écho radar repéré sur la zone démilitarisée de Corée est identifié !

Publié le 05/07/2019 - MAJ le 06/07/2019

Un mystérieux OVNI repéré au-dessus de la DMZ (zone démilitarisée) de Corée, quelques heures à peine après la rencontre historique entre Trump et Kim Jong-un, a provoqué l’intervention d'avions de combat selon le média The Sun. Il s'agirait finalement d'une vingtaine d'oiseaux selon l'officier de l'état-major principal de Séoul.

Des avions et hélicoptères de type FIGHTER ont été mobilisés pour enquêter sur le mystérieux OVNI repéré au-dessus de la zone démilitarisée de la Corée, quelques heures après la rencontre historique de Donald Trump avec Kim Jong-un.
 
L'armée sud-coréenne a déclaré que son radar avait détecté "des traces de vol d'un objet non identifié" se dirigeant de l'autre côté de la frontière nord-coréenne.
 
L’agence de presse sud Yonhap a déclaré que l’objet volant "a montré une trace de vol similaire à celle d’un hélicoptère" et qu’il volait du nord au sud sur la ligne de démarcation militaire de la DMZ.
 
Les chefs d’état-major de la Corée du Sud ont confirmé avoir déployé des moyens de surveillance non identifiés pour découvrir la nature de cet objet.

Plus tard, un porte-parole a déclaré que les commandants suspectaient qu’un vol d'oiseaux puisse être à l’origine de la fausse alerte.
 
La DMZ mesure 160 km de long et 2,5 km de large et on y trouve environ deux millions de mines, des des tours de guet et des pièges à chars, ainsi que des bataillons de troupes de chaque côté.
 
La réunion historique de dimanche entre M. Trump et M. Kim a eu lieu au village frontalier de Panmunjom, où l'armistice a été signé en 1953.
 
Les médias d'Etat nord-coréens ont qualifié leur troisième réunion "d'événement extraordinaire".

Il a été révélé par la suite que les objets volants étaient des oiseaux. La DMZ, inhabitée depuis 66 ans, est un paradis pour les oiseaux.