Un député français s'inquiéte des Chemtrails


Publié le 19/11/2013

M. Joël Giraud, membre du Parti radical de gauche, interpelle ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur les phénomènes de « chemtrails ».

M. Joël Giraud, attire l'attention de M. le ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur les phénomènes de « chemtrails » et la géo-ingéniérie. Un certain nombre d'articles sont parus dans des revues scientifiques spécialisées ayant trait aux "mystérieuses traînées dans le ciel" plus connues sous le nom de « chemtrails ». Plus récemment, la Conférence du collectif « skyguards » qui s'est tenu à Bruxelles le 9 avril 2013 a rendu ses conclusions et a présenté au Parlement européen une pétition afin de faire cesser les épandages aériens clandestins dans le ciel. La géo-ingéniérie qui comprend les interventions délibérées à large échelle visant à modifier le climat pour limiter le réchauffement climatique a des effets dévastateurs. Des milliers de témoins peuvent dénoncer des trainées d'avions dans le ciel qui se développent d'un horizon à l'autre, s'élargissent et fusionnent jusqu'à couvrir le ciel d'un nuage artificiel. En effet officiellement ces trainées sont considérées comme des traces de condensation laissées par les avions mais les scientifiques qui ont étudié la question mettent en avant le fait que les traces de condensation sont identifiables à des altitudes élevées de l'ordre de 10 000 mètres et que celles-ci se résorbent rapidement alors que les chemtrails apparaissent à des altitudes plus basses entre 2 000 et 5 000 mètres et s'estompent très lentement. Certains émettent l'hypothèse qu'il s'agirait là d'épandage de produits chimiques provoquant d'ailleurs des maladies respiratoires chez les populations survolées et que les appareils concernés sont des avions militaires sans aucune identification possible, écartant ainsi la piste des appareils civils qui ne seraient donc pas concernés par ces traces. Aussi, il lui demande de bien vouloir lui faire savoir si des études ont été diligentées par le Gouvernement afin d'apporter des réponses précises aux questions légitimement posées.

Translation in English by Ovnis-Direct.com


14th legislature

Question N° : 42050
from M. Joël Giraud (Fundamentalist, republican, democrat and progressive - Hautes-Alpes )

Written question
Interviewed department > Ecology, sustainable development  and energy
Appointee  Department> Ecology, sustainable development and energy

Section> wastes, pollution and nuisances
Analysis head > air
Analysis> material hazards, information. control

Question published in the Official Newspaper : 12/11/2013 page : 11746

Text of the question :

Mr Joël Giraud draws the attention of the minister of ecology, sustainable development and energy about the « chemtrails » phenomenon and geo-engineering. Some articles published in specialist scientific journals concerning « mysterious trails in the sky » known in the name of « chemtrails » and geo engineering. More recently, the Conference of Collectif      « skyguards » which was held in Brussels on April 9th, 2013 gave its conclusions and presented a petition to the European Parliament so as to stop illegal aerial sprays in the sky. Geo-engineering includes deliberate interventions in a large scale in order to change the climate and mitigate global warming to devastating effects. Thousands of witnesses denounce trails of planes in the sky which develop from one horizon to the other, spread and fuse until they cover the sky with an artificial cloud. Indeed, these trails are officially considered as traces of condensation left by planes but scientists who have studied the case claim that the traces of condensation can be identified at high altitudes from 10000 meters. Moreover, they absorb quickly whereas chemtrails appear in lower altitudes between 2000 and 5000 meters and blur very slowly. Some people suppose that it would be about the spreading of chemical products which provoke respiratory illness in flown over populations. In addition, the planes involved are military planes that can’t be identified, precluding the airplanes which would not be concerned by these traces. Moreover, he asked the minister to let him know if studies have been carried out by the Government in order to provide answers to the questions rightfully asked.

Dear readers, you will be informed about the Minister’s answer as soon as he replies.