Un bus stoppé par les autorités dans la zone 51


Publié le 11/07/2014

Des touristes ont récemment connu dans le Nevada une mésaventure aux abords de la fameuse zone 51. Un camion de sécurité leur a demandé de sortir de la camionnette.

 
L'histoire a été présentée sur KLAS TV 8, par le journaliste vétéran George Knapp,  spécialiste de la zone 51 et du cas de Bob Lazar.

8 News NOW

Le camion qui a franchi la ligne appartenait à la compagnie « Adventure Photo Tours ». La Copropriétaire, Donna Tyron dit à KLAS, « Certains [des touristes] sont tout simplement curieux. Ils ne savent pas de quoi il s'agit. D'autres pensent qu'ils ont été abductés et souhaitent s’y rendre dans le but de retourner chez eux. Nous recevons toutes sortes de gens ».
 
Tyron dit que la visite de la zone 51 comprend un grand nombre d'arrêts qui sont devenus célèbres dans la région, et la plupart des visiteurs souhaitent visualiser les différents panneaux d’avertissements. Les guides sont généralement très prévenants envers les touristes, vous ne pouvez pas vous rendre au-delà de cette ligne…"

Signe d'avertissement sur la Zone 51. Un camion de sécurité blanc peut être vu sur la colline surplombant le panneau. Crédit "Dudes cammo.": Alejandro Rojas

Bien que Tyron mette en évidence le fait que ses pilotes soient très prudents, elle met en évidence les risques d’erreurs que l'on peut commettre. Comme par exemple Denis Ryan, le conducteur du camion, distrait par une question et qui a raté le panneau d'avertissement, avant qu’une ou deux minutes plus tard ses passagers ne remarquent qu'ils étaient suivis par un camion blanc.
 
Les touristes ont pensé que cela faisait partie de la tournée et qu'il s’agissait d’un bonus supplémentaire prévu dans l’excursion.
 
La zone 51 possède un accord avec le comté de Lincoln au point que le groupe de touristes et le conducteur ont été cités à comparaitre pour intrusion.

Le pilote du bus Denis Ryan en train de conduire ses passagers à leur insu dans la zone 51
(Crédit: KLAS / Adventure Photo Tours)

Les touristes, un couple du Royaume-Uni, une mère et son fils de la côte Est, ont été confrontés à une amende de 650 $ par personne et une condamnation devant un tribunal correctionnel.
 
Dan Hogue du District Lincoln County District Attorney ne croit pas qu’il s’agissait un accident. Selon lui, le groupe était de mèche pour voir ce qui se passerait s’ils traversaient.

Heureusement, lorsque KLAS a contacté le procureur pour l’interroger au sujet de l'affaire, et après avoir vu la vidéo, la DA a reconnu que l'expression sur le visage du conducteur mettait en lumière sa surprise face aux évènements. Les accusations furent abandonnées pour tous, mais le conducteur, est à présent interdit de circuler aux abords de la zone 51 durant au moins deux ans.
 
La seule condition d'abandon des accusations envers les passagers, c'est que la vidéo orientée vers l'avant du camion ne soit pas rendue publique.