Un ancien officier américain va dévoiler des rapports sensibles

Un officier de l’armée américaine, prétendant que son accord de confidentialité avait expiré en octobre 2014, a affirmé vouloir révéler des milliers de dossiers impliquant des ovnis.
 
Un officier militaire à la retraite de l'US Navy, ayant appartenu à la troisième classe du centre Naval de télécommunication de Moffett, situé dans le comté de Santa Clara en Californie, a déclaré à des ufologues être prêt à révéler des milliers de documents secrets. Ces derniers porteraient sur des nombreux cas d’observations en rapport avec le phénomène ovni entre févriers 1986 et octobre 1989 ainsi qu’une observation de masse en 1980.


Son identité, selon le site d’informations britanniques l’Express, n'a pas été révélée, mais il a été demandé à Nick Pope son avis. Il s’agit d’un ancien fonctionnaire du ministère de la Défense, ayant travaillé entre 1985 et 2006 sur des cas impliquant des ovnis. Il a répondu au média que l'homme en question était, selon lui, une source authentique.
 
Pope a déclaré : « Je ne possède vraiment aucun lien personnel avec cette personne, mais il semble clair qu’en décryptant son langage et au vu de la teneur des informations que nous possédons, il semble s’agir d’un véritable informateur. »

L’informateur aurait de plus des informations percutantes au sujet de l’incident de Rendlesham.