Un ancien consultant de La NASA révèle des images suspectes d'ovnis ?


Un ancien consultant de La NASA déclare que l’agence spatiale a trafiqué des images de la lune. Il affirme avoir été témoin de la destruction de documents photographiques représentant des ovnis, sans avoir été présentés au public.


Sir Dr Ken Johnston était un consultant employé du "Brown & Root in the Lunar Receiving Laboratory" en 1971 et impliqué dans le stockage et le catalogage d’images concernant Apollo et les roches lunaires.
 
Un aspect important de son travail consistait à emballer et expédier des échantillons lunaires à des laboratoires scientifiques.
 
Il raconte à cette époque avoir vu des techniciens en images travaillés sur ces anomalies et des ovnis présents dans les images lunaires capturées dans le cadre des missions Apollo.
 
M. Johnston a réalisé des affirmations extraordinaires et fait don de photographies et de documents au musée international de recherche ufologique de Roswell.
 
Le musée possède l’une des plus grandes collections sur les ovnis, attirant environ 180.000 visiteurs par an.
 
Il rapporte que des fonctionnaires ont ordonné à des employés de la NASA de détruire cinq ensembles complets de photos extraites de missions lunaires.


Ce qui est essentiellement reproché à Johnstone est le fait qu’il soit incapable de produire des photographies de la NASA entièrement originale.
 
L’agence américaine nie bien évidemment en bloc les accusations proférées en son encontre.
 
Rappelons qu’en décembre 2015, l’Express.co.uk avait rapporté les déclarations de Donna Hare, qui a prétendu avoir travaillé dans les domaines de l’informatique et l’ingénierie pour le compte de Philco Ford au début des années 1970. Elle aurait eu accès aux images ufologiques du laboratoire de la NASA, affirmant qu’elles ont été détruites.
 
Mme Hare prétend également avoir possédé un haut niveau d'autorisation de sécurité et en mesure d'accéder à certaines parties du bâtiment appelé "Building Huit".
 

Sourceexpress.co.uk