Un ancien commandant de la base de Minot évoque la dissimulation autour des ovnis


Publié le 20.06.2017

MINOT, ND. - Le capitaine David D. Schindele était commandant d'équipage de lancement de missiles balistiques de type Minuteman au sein de la base de MINOT qui abrite l’un des principaux dépôts d'armes nucléaires aux États-Unis. Les Minuteman sont des missiles intercontinentaux américains à ogive nucléaire lancés depuis le sol.


Rappelons que dans la nuit du 24 au 25 août 1966, cette base du Dakota du Nord a été le théâtre d’un survol d’objet lumineux signalé par des gardes et détecté au radar.
 
Dix missiles Minuteman ont été mis hors d'usage cette nuit-là.
 
Les fonctionnaires de la Force aérienne ont demandé à Schindele de ne jamais parler de l'incident, ce qui ne s'est jamais produit. Schindele se trouvait au sein d’une installation de contrôle de lancement près de Mohall durant l'incident.
 
Le 6 décembre 1966, la première page du "Minot Daily News" évoque des incidents liés à un ovni dans la région de Minot.
 
Ces informations sont rapportées par l’ouvrage de Schindele intitulé "It Never Happened, Volume 1".
 
Schindele était stationné au Minot AFB de juillet 1965 à mai 1968.
 
« Pendant ce temps, à Minot, beaucoup d'entre nous avions eu vent d’incidents mondiaux au sein des installations de Minuteman, mais nous étions tous obligés de garder le silence. » a déclaré Schindele au Minot Daily News.
 
Schindele a expliqué avoir rencontré il y a quelques années un autre témoin qui exerçait à peu près la même fonction que lui, ce qui l’a encouragé à témoigner :
 
« Environ 35 ans après mon observation de Minot et l'étude d'un incident identique qui s’est produit sur la base de Malmstrom AFB dans le Montana (voir témoignage de Robert Salas), j’ai envisagé de raconter la vérité », a déclaré Schindele.


Schindele a déclaré qu'il lui a fallu cinq ans pour raconter son expérience et en informer ses proches amis.
 
« Après avoir découvert en 2010 que des missiles avaient connu des sorts similaires à ceux de Minot à cause d’ovnis, j’ai décidé d’approfondir mes recherches et de ce fait constater le cover-up imposé par la Force aérienne. Je cherche à savoir exactement pourquoi l'armée de l'air nous a demandé à tous de nous taire. Nous avons tous eu droits à des discussions secrètes, mais cela n’explique pas pourquoi la Force aérienne refuse de nous dire la vérité ou d'expliquer les incidents. » a-t-il déclaré.
 
C'est en menant sa recherche et en se documentant en 2010 que Schindele a décidé de rédiger un livre.
 
« Il s’agit d’un effort de six ans et demi, mais j'ai également réalisé qu'un deuxième volume serait nécessaire pour le compléter », a-t-il déclaré.
 
Schindele a déclaré :
 
« Il y a beaucoup de militaires de Minot qui ont emporté leurs « secrets » dans leur tombe, tandis que des militaires vivent certainement encore la même chose. »
 
Il vit actuellement avec sa femme, Diana, résident à Mukilteo au nord de Seattle. Schindele a grandi dans la région de Seattle et étudié à l'Université d'État de Washington.