Un activiste exige une action du congrès au sujet des aliens

Publié le 25/11/2014

Pendant que le Congrès et la Maison Blanche se disputent au sujet des étrangers en situation irrégulière, Stephen Bassett, fondateur du Paradigm Research Group et lobbyiste aguerri, continue d'exiger que les législateurs, la Maison Blanche et les responsables dévoilent tout ce qu'ils savent au sujet des extraterrestres.
 
Le déterminé Bassett a déjà organisé un symposium qui s'est ouvert du 29 avril au 3 mai 2013 à Washington à l'initiative de "Citizen Hearing on Disclosure" au National Press Club à Washington, DC.
 
Les réalisateurs ont déclaré : « Avec plus de trente heures de témoignages de quarante témoins en cinq jours, l'événement avait pour but d’offrir un maximum de preuves concernant le sujet des extraterrestres ».
 
Le DVD qui met en évidence les témoins, six anciens membres du Congrès, des experts et des journalistes, a été transmis à tous les membres du Congrès le 5 novembre 2014.


Stephen Bassett déclare à présent devoir « renouveler son engagement » envers les législateurs et organiser une campagne médiatique agressive.
 
Selon Bassett, le Congrès a pour la dernière fois évoqué la question en 1968.

Le Washington Times rappelle qu’en 2011, le FBI a publié un nombre limité de documents, et que la presse n’a pas hésité à considérer comme des "X-Files".
 
En 2009, la NSA a également déclassifié des informations historiques au sujet des ovnis.
 
D'autres gouvernements ont adopté davantage la transparence.
 
Le bureau du ministère de la défense de la Grande-Bretagne a publié 52 000 pages consacrées aux "OVNIS", en 2013.