Travis Walton

C'était le 5 novembre 1975, à Snowflake, à 240 km au nord de Phoenix (Arizona). 

Il fait nuit et il est environ 18h, quand Travis Walton, âgé de 22 ans à l'époque des faits, et ses collègues bûcherons prennent la route, à bord de leur camionnette, pour rentrer chez eux. C'est alors qu'ils aperçoivent quelque chose d'étrange dans le ciel. Il s'agit d'une très intense lumière ressemblant à un disque métallique suspendu au-dessus du sol, et émettant une sorte de halo lumineux.
Malgré les mises en garde de ses collègues, Travis décide d'aller voir l'objet de plus près et sort du camion. Il pense que l'objet va s'enfuir s'il s'approche. Mais ce ne fut pas le cas. Walton semble fasciner et n'écoute guère ses six collègues qui lui crient de s'éloigner de l'objet.
Il est brusquement frappé à la poitrine et à la tête par un rayon lumineux bleuté et s'écroule.

Terrifiés par ce qu'il avaient vu, les six bûcherons prennent la fuite, mais au bout de 100 mètres, ils ne virent pas l'objet les suivre et décident de faire demi-tour. Il n'y avait cependant plus rien sur le théâtre des faits, ni l'objet, ni Travis Walton.
Ils se mettent à rechercher leur camarade dont les traces de pa s'arrêtent à l'endroit où il a été touché. On dirait qu'il s'est volatilisé.

Après avoir beaucoup réfléchi de peur qu'on les accuse de cette disparition, ils prennent l'initiative d'aller voir le shérif adjoint qui alerte immédiatement le shérif Marlia Guillespie. Celui-ci soupçonne fortement ces hommes d'être à l'origine du meurtre de leur collègue, et que tôt ou tard ils vont avouer et raconter ce qu'il s'est réellement passé.
Des fouilles intensives sont organisées sur les lieux afin de tenter de retrouver d'éventuelles traces du disparu.
Les cinq hommes sont soumis au détecteur de mensonges durant 2h chacun, et ils le réussissent à l'exception d'un d'entre eux.

Cinq jours plus tard, le beau-frère de Travis reçoit un appel téléphonique, et il s'agit de Travis qui appelle d'une cabine publique à quelques kilomètres. L'homme était en état de choc, amaigri et désorienté.
Il prétend s'être fait enlever par des extraterrestres sur un vaisseau spatial et se rappelle qu'après s'être approché de l'objet, il s'est réveillé à bord d'un engin, couché sur une table, avec une douleur atroce à la poitrine. Il prétend s'être trouvé face à d'horribles êtres de formes humanoïdes sans pour autant ressembler à des humains.
Il tente de se battre contre eux et réussit à quitter la pièce. Walton, paniqué, cherche à s'enfuir en trouvant une issue, puis il raconte même avoir vu l'espace et des étoiles autour de lui, en manipulant des boutons, et vit aussi d'autres Ovnis.
Une créature, de formes beaucoup plus humaines et portantes un casque s'approche de Travis en le guidant vers une autre pièce où il est pris d'assaut par les humanoïdes qui lui mettent un masque au visage et il s'évanouit.
Lorsqu'il revient à lui, il a juste le temps de voir l'OVNI disparaître.

Travis Walton affirme que ce qu'il avait vécu était hors du commun et que les gens auraient du mal à le croire, mais il prit ce risque.
Il fut la une des médias et son histoire fut le tour du monde.

Selon Budd Hopkins, cette histoire est bien réelle et Travis Walton a bien été enlevé par des ET. La description qu'il fait de ces êtres correspond exactement à celle faite par d'autres témoins.

Notons qu'à cette époque des années 70, le phénomène des enlèvements n'est que très peu connu du public, et que l'homme affirme aujourd'hui n'avoir tiré aucun bénéfice de ce qu'il avait vécu, au contraire.

Un médecin local confirma l'état d'extrême désorientation et de déshydratation sévère dont souffrait Travis lorsqu'on le retrouva. 
L'homme accepta même de se soumettre au test du détecteur de mensonges qu'il réussit à son tour. 

Walton et ses amis furent accusés à diverses reprises d'avoir consommé des stupéfiants ou de l'alcool, et tournés furent par la suite continuellement au ridicule.

La famille de l'enlevé a tout le temps adopté une attitude optimiste durant et après l'enlèvement en prétendant que Travis allait être rendu. Comme s'il y avait une connexion entre cette famille et les extraterrestres. Ont-ils, chacun d'entre eux, fait l'objet d'enlèvements et ainsi développés une attitude aussi pacifiste vis-à-vis de ce phénomène ? Où sont-ils tout simplement enclins à un délire débordant ?
Lorsque ce 5 Novembre 1975, les sept bûcherons ont aperçu l'objet, Travis Walton était peut-être déjà la cible de l'OVNI et une connexion existait peut-être déjà entre eux sans que l'homme ne le sache obligatoirement ?

On soupçonna aussi Travis Walton d'avoir inventé toute cette histoire dans le but de gagner de l'argent par la suite.
Travis Walton écrivit un livre sur cette affaire intitulé " The Walton experience " qui fut publié en 1978 puis réédité en 1996 sous le titre " Fire in the Sky ".
Une adaptation cinématographique datant de 1993 intitulés " Les visiteurs extraterrestres " fut tirée de cette étrange histoire par Robert Lieberman. 

L'autre hypothèse septique que l'on peut octroyer à ce récit, c'est l'hallucination collective.
C'est-à-dire que les observations des 6 autres bûcherons auraient été induites par la force de suggestion de Travis Walton.
Ce qui expliquerait que les témoins se soient accordés dans leur compte-rendu hallucinatoire.
Quant au détecteur de mensonges, il faut noter qu'il permet de traduire le degré de franchise d'un témoignage, et de savoir si la personne est convainque de dire la vérité. Cependant, elle peut être persuadé d'être sincère sans pour autant que le récit soit vrai.