Vague de Stephenville (2008-2009)

Sources : Mufon UFO Journal de février 2008, mars 08, mai 08, août 08, fév 2009, mars 09 et transmis par Gildas Bourdais

La région de Stephenville, au Texas, a été le lieu de plusieurs observations remarquables, en 2008 et 2009, qui ont eu un certain retentissement médiatique. Stephenville est une petite ville de moins de 15 000 habitants, située à environ 80 km à vol d'oiseau au sud-ouest de Fort Worth. De nombreux témoins ont été interviewés, notamment par une équipe du Mufon. Leur enquête s'est poursuivie tout au long de l'année 2008 et même au début de 2009, et elle a été bien relatée dans la revue mensuelle du Mufon, de février 2008 à mars 2009. En voici un court résumé.

C'est le soir du 8 janvier 2008 qu'a eu lieu une première observation, rapportée dans la presse régionale dès le 10 janvier, notamment pas la journaliste Angelia Joiner qui s'est beaucoup investie sur cette  affaire. Ken Cherry, le responsable du Mufon au Texas, raconte qu'il a reçu très vite une cinquantaine d'appels de témoins qui ont observé un grand objet silencieux, avec des lumières brillantes, volant bas et vite. Selon le Stephenville Empire-Tribune, les gens ont vu des lumières très intenses, et certains ont même vu des chasseurs lancés à leur poursuite.

La présence de chasseurs a d'abord  été démentie par la base aérienne de Fort Worth, puis admise, le 23 janvier, face à l'insistance de la presse : une dizaine de chasseurs F-16 étaient bien en vol, à l'entrainement dans la région à ce moment-là ! L'affaire a eu un grand retentissement dans la presse, raconte Ken Cherry,  et les enquêteurs du Mufon ont recueilli plus de cent témoignages en moins d'une semaine.  On a reconstitué le trajet de l'ovni, qui a fait un aller et retour de Stephenville à la ville de Dublin vers le sud-ouest, puis est parti à grande vitesse vers l'est. 

Sur son trajet de retour, des témoins, notamment Steven Allen, pilote et homme d'affaires, et trois policiers, ont décrit un engin de très grandes dimensions – au point d'occulter une grande partie du ciel ! – toujours silencieux, mais cette fois sans lumières.  Il était alors poursuivi par des chasseurs, mais il leur a échappé à très grande vitesse. Des photos ont été analysées, mais elles étaient prises de nuit et ne semblent pas constituer des preuves décisives.

Par contre, l'observation a été confirmée par cinq radars de la région, dont celui de la base de Carswell à Fort Worth.

L'affaire de Stephenville ne s'est pas arrêtée là. De nouvelles observations, des lumières orange, ont été faites au cours du mois d'octobre 2008, avec de nouveau la présence de chasseurs de l'Air Force.

Cette fois, le commandant Karl Lewis, celui-là même qui avait commencé par nier la présence de chasseurs lors de l'observation de février, a admis la présence de sept chasseurs F-16 à l'entrainement dans la région. Des lumières étranges ont encore été vues au début de l'année 2009, si bien que c'est l'un des plus remarquables ballets aériens d'ovnis que l'on a observés ces dernières années !