Russie - Photo d'un nouveau drone et révélation sur un "drone sous-marin" nucléaire ?


Le site sputniknews rapporte qu’une photo d'un drone russe jamais montré au grand public serait apparue sur Internet. La photo aurait été publiée pour illustrer une interview du directeur d'un bureau faisant parti du groupe industriel Vega chargé de développer des drones.
 
D'autre part, le Pentagone aurait révèlé l'existence d'un "drone sous-marin" nucléaire russe, sur lequel nous reviendrons dans une deuxième partie de l’article.


La photo d'un nouveau drone russe a-t-elle fuité sur Internet ?

L'image de ce drone russe serait un nouvel avion sans pilote de la classe tactique, conçu selon le projet "Corsar"(corasaire) pour le ministère russe de la Défense.
 
La conception de ce drone aurait été tenue secrète. Pour la première fois, l'information selon laquelle une des entreprises du consortium Vega aurait signé un contrat avec le ministère russe de la Défense pour la conception d'un drone est apparue dans les médias russes en 2013. Pourtant, les représentants du consortium ont refusé de confirmer ou d'infirmer cette information.
 
Pourtant, un représentant du holding russe de hautes technologies Rosteck a annoncé lors du forum militaro-technique international "Armée 2015" la création du premier drone tactique à court rayon d'action de type "Corsaire".
 
Le drone montré sur la photo est conçu selon un schéma bipoutre, traditionnel pour des appareils de cette classe.
 
La veille du Salon aérospatial international MAKS 2015 à Joukovski, dans la région de Moscou, l'expert russe dans le domaine des drones Denis Fedoutinov a remarqué que la photo confirmait  des suppositions qu'il s'agissait de la création d'un complexe proche du système léger de surveillance aérienne américain Shadow.



Le Pentagone révèle l'existence d'un "drone sous-marin" nucléaire russe
 
Comme nous l'apprend de nouveau le site Sputniknews, d'après le Pentagone, le véhicule sous-marin sans pilote ou tout simplement l'UUV sera équipé d'ogives capables de faire sauter des ports clés utilisés par des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins américains comme Kings Bay, Georgia et Puget Sound dans l'État de Washington.


Les détails sur le projet nucléaire russe sont tenus dans le plus grand secret par le gouvernement américain.

Pourtant, le Pentagone a déjà baptisé le drone "le Kanyon", ce qui signifie que d'après le département américain de la Défense, il s'agit d'un programme structuré de l'armée russe.
Selon le Washington Times, ce drone sous-marin secret constituerait une preuve de plus que la modernisation de l'armée sous le président russe Vladimir Poutine  est une stratégie offensive.La revue cite des annonces alarmistes des autorités américaines voulant rester anonymes et qui connaissent les détails du programme. D'après eux, le système "est conçu comme un sous-marin autonome doté d'ogives de dizaines de mégatonnes". "Ce sous-marin sans équipage est capable de se déplacer sur de grandes distances avec une vitesse énorme", explique l'un des fonctionnaires du Pentagone.

Par ailleurs, la source a rapidement ajouté que la conception et les essais prendraient des années. Dans le même temps, il n'a pas manqué de préciser que les spécialistes américains veillaient aux dernières réalisations russes et qu'eux aussi travaillaient sur la création de drones.


A Lire aussi :