Jean-Pierre Troadec : Roswell en Provence


En exclusivité sur Ovnis-Direct par Jean-Pierre Troadec, Chef d’escadron (RC) Gendarmerie nationale, Auditeur de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale.


Roswell est connu aux Etats-Unis comme étant le lieu présumé d’un crash d’ovni en 1947. La ville constitue aujourd’hui un centre d’attractivité ufologique et touristique qui donne une réputation mondiale à cette petite cité. Boutiques souvenirs et musées y sont en bonne place.

Valensole, dans les Alpes-de-Haute-Provence, ne serait-elle pas en train de devenir le Roswell français, voire européen ?

Roswell en Provence ?
Reconstitution de l'observation de Maurice Masse faite à Valensole le 1er juillet 1965. La scène, gérée avec les partenaires officiels de l'opération, a été implantée sur le site supposé des faits remontant à 50 ans. Le groupe Crop Science, basé dans le Var, a été un relais important d'informations dans cette commémoration. Crédit Image JPT

Du 1er juillet au 16 août 2015 Valensole a fêté le « Cinquantenaire de la rencontre avec l’ovni ». On se souvient du cas de Maurice Masse. Le 1er juillet 1965 il observe dans son champ de lavande un objet ovoïde posé au sol, avec deux êtres humanoïde de petite taille s’affairant autour. Les personnages réintègrent « l’appareil » qui décolle sous les yeux du témoin. Des traces inexplicables subsistent au sol, la gendarmerie nationale rédige plusieurs procès-verbaux des faits, après audition de Maurice Masse, exploitant agricole à Valensole, faisant un relevé précis des traces. Le mystère était né et 50 ans plus tard il demeure.

valensole
Plusieurs supports commémoratifs ont été édités pour fêter les 50 ans de la rencontre rapprochée de Maurice Masse avec un phénomène aérospatial non identifié. On voit ici l'affiche annonçant les différents évènements de juillet et août 2015 e déroulant à Valensole, ainsi que la carte postale officielle et l'enveloppe timbrée premier jour.
Crédit Image JPT

L’association Mémoire vivante de Valensole et de son plateau, sous l’égide de son dynamique et sympathique président Maurice Chaspoul (ex conseiller général du canton, conseiller municipal de Valensole et conseiller départemental suppléant) est à l’origine de toute une série d’évènements, autour « du mystère persistant sur l’engin inconnu de Valensole » : deux expositions distinctes dans le village (histoire de l’ufologie et du cas de Maurice Masse), une dizaines de conférences ayant réunis différents experts français, reconstitution dans le champs de lavande de Maurice Masse de la scène « d’atterrissage », vols de Montgolfières sur le site avec à proximité « la buvette de l’ovni » et fléchage par bâches plastiques de la route « ovni-ufo » conduisant au terrain où se sont passés les faits en 1965, vente de livres sur les ovnis (dont le rapport Cométa et l’ouvrage Les ovnis en Provence de Michel Figuet et Henri Julien), éditions de supports commémoratifs (carte postale, affiche et enveloppe timbrée premier jour), sans oublier un set de table et un porte-clefs.



L’exposition sur l’histoire de l’ovni de Valensole a attiré 5 000 personnes, le site a fait l’objet de plusieurs centaines de clichés chaque jour, la journée inaugurale le 1er juillet 2015 a attiré plus de 300 visiteurs. En un mot, durant un mois et demi Valensole a vécu au diapason du cinquantenaire de la « venue des extraterrestres », comme mentionné sur la carte postale collector. L’un des restaurants affichant même un menu « soucoupe volante ».

valensole provence
Set de table diffusé à Valensole pour le cinquantenaire de l'observation de Maurice Masse et porte clefs avec vignettes reconstituant la scène de la rencontre supposée. Crédit Image JPT


Au-delà du débat qui peut naître  - relancé par certains détracteurs - de la véracité ou non des faits, de l’origine du phénomène ayant marqué le sol et que Maurice Masse a vu à quelques dizaines de mètres, il est indéniable que l’opération du cinquantenaire a marqué les esprits, donnant lieu à une campagne médiatique importante pour la circonstance. Le dossier des phénomènes aérospatiaux non identifiés y a gagné en information. C’est la première fois qu’une ville française s’empare ainsi d’un cas pour fêter une date anniversaire symbolique. Les partenaires officiels de l’opération sont le Département des Alpes-de-Haute Provence, la mairie de Valensole, l’Agglomération Durance Lubéron Verdon et la Chambre de commerce des Alpes-de-Haute Provence. Une réflexion va être lancée pour pérenniser éventuellement le souvenir autour de l’aventure de Maurice Masse, disparut il y a quelques années.

Jean-Pierre TROADEC