Révélations sur un étrange cas d’ovni australien

Publié le 06/01/2019

Un enseignant révèle, dans une bande audio, des détails troublants au sujet d’une célèbre observation d’ovni en Australie. Le 6 avril 1966, plus de 300 étudiants et membres du personnel d’un établissement ont été témoins d'un OVNI en train de voler silencieusement dans le ciel avant de disparaitre derrière des arbres voisins.
L'observation a eu lieu à Westall High School en 1966. Source: Herald Sun
Andrew Greenwood était enseignant à la Westall High School lorsque l'objet a été repéré. Il fut l’un des seuls adultes à avoir parlé de son expérience.
 
Cinquante-deux ans se sont écoulés depuis cette observation, mais très peu de détails concernant les témoins oculaires ont été révélés au cours de cette période.
 
La bande audio est issue d’une interview entre M. Greenwood et le physicien américain, le Dr James E McDonald.
La bande audio a récemment été publiée par la chaine YouTube QUFOSR et représenterait un « énorme élément de preuve pour cette affaire ».
 
Au début de l'interview, M. Greenwood a déclaré à M. McDonald avoir interrompu une élève qui était en train de se présenter dans sa classe en affirmant qu’un OVNI se trouvait à l'extérieur.
 
Il raconte avoir vu, en sortant de la salle, 300 étudiants et quelques enseignants en train d’observer l’objet ovale.
 
« J'ai observé l'objet que tout le monde regardait. Il était de couleur grise sur un ciel bleu-gris, et c’est pour cela que je ne l'ai pas vu tout de suite », a déclaré M. Greenwood.
 
« La seule chose à laquelle je pouvais comparer l’objet était un avion Cessna de plus petite taille, qui mesurait environ deux tiers de la longueur de l’un de ces avions. »
 
Il a dit qu'il était difficile de distinguer la forme exacte, mais que cela lui faisait penser à « une grande plaque pourvue d’un renflement au milieu ».

Selon M. Greenwood, l'objet s'est déplacé d'une manière très étrange et beaucoup plus rapide que tout autre avion qu’il n’avait jamais vue.
 
« Il se mettait à planer par moment et semblait être capable d'accélérer et de disparaitre hors de la vue des témoins. », a-t-il déclaré.
 
« Il s'est éloigné très rapidement, avant de reculer de nouveau. »
 
« L’objet s’est déplacé vers nous, non pas que nous puissions le voir réellement se diriger vers nous, mais nous pouvions remarquer qu’il se trouvait plus proche de nous qu’auparavant. Il donner l’impression de bouger lentement, alors que ce n’était pas le cas », a-t-il déclaré.
 
L'apparition soudaine d'un avion léger a rendu la rencontre encore plus étrange.
 
M. Greenwood a remarqué que l'OVNI semblait « s’amuser » avec les avions qui se trouvaient autour de lui.
 
D'autres avions ont commencé à arriver et à la fin, M. Greenwood a déclaré qu'il y avait environ cinq avions dans le ciel avec l'objet.
 
Selon l'enseignant, l'OVNI était dans le ciel pendant environ 25 minutes à partir du moment où il a été remarqué pour la première fois, avant de soudainement disparaitre.

Il n'y avait aucune photo de l'OVNI de Westall, mais il s'agit d'une photo d'une autre observation qui avait été capturée juste un an auparavant. L'emplacement exact de la photo est inconnu. Source: News Corp Australia
L’incident a naturellement fait l’objet de beaucoup d’attention de la part des médias locaux, dont le Dandenong Journal qui a couvert l’événement via la réalisation de deux reportages.

The Age a également publié un petit article sur l'observation et dans lequel il assimile l'objet non identifié à éventuellement un ballon météo.

Bien qu'il s'agisse apparemment de la plus grande observation de masse réalisée en Australie, aucun média étranger n'a fait mention de l'événement, mis à part The Sun et The Herald qui ont tourné l’affaire en dérision.

À l'époque, le gouvernement avait tenté de faire en sorte que le public cesse de parler de l'observation. Des témoins ont déclaré que des hommes habillés en costume noir leur avaient rendu visite pour leur intimer l’ordre de ne jamais parler de l'incident.

Bien que plus de 300 personnes aient observé l’objet et les avions dans le ciel, l'aéroport le plus proche, Moorabbin, a nié avoir envoyé ou détecté des avions dans le ciel à ce moment-là.

« Je passe devant (Moorabbin) plusieurs fois par jour et il n’y a jamais une période où aucun avion ne décolle ni ne n’atterrit », a-t-il déclaré.

« Donc, je pense qu’il s’agissait plutôt d’une déclaration mensongère de leur part ».

Lorsque M. Greenwood a essayé de discuter avec la professeure d’éducation physique, qui a également été témoin de l’événement, elle a tout simplement admis avoir « vu quelque chose », mais elle refusait d’en parler.

Il a également affirmé avoir totalement été démenti par le directeur qui ne voulait rien entendre à ce sujet.

Il a ajouté qu'après l'incident, l'école avait reçu la visite de la Royal Australian Air Force.

L'entrevue entre M. Greenwood et le physicien américain, le Dr James E McDonald, offre un compte rendu de première main de ce qui peut s'être passé ce jour-là.

L'observation a suscité un intérêt mondial.

Certains pensent qu’il s’agissait d’une rencontre extraterrestre alors que d'autres ont soupçonné qu'il ait pu s’agir d'une nouvelle technologie gouvernementale.