Révélations de manipulation dans le documentaire intitulé "Mirage Men"


Publié le 20/03/2014



Un ancien officier de la Force aérienne des Etats-Unis affirme que les ovnis ont été utilisés dans le cadre de tentatives de dissimulation, dans le nouveau documentaire intitulé "Mirage Men" (Les hommes du mirage).
 
Le film, dont l'avant-première qui a été projetée lors de festival en juin 2012, sera disponible à la location et sera diffusée en ligne vers le 27 mars 2014.
 
Il est basé sur l’ouvrage intitulé "Mirage men" datant de 2010 : une aventure au cœur de la paranoïa, l'espionnage, la guerre psychologique et les ovnis menés par le journaliste et cinéaste britannique Mark Pilkington.
 
Le livre affirme que l'armée américaine était responsable de la fabrication des histoires sur les OVNIS dans le but de dissimuler des projets militaires secrets.

Le personnage central du film est Richard Doty, un ancien officier de l'armée de l'air qui a servi au Bureau des enquêtes spéciales dans les années 80.

Il affirme avoir alimenté la désinformation sur les ovnis afin d’écarter l'attention du public au sujet des projets secrets classés. Il a également déclaré que le gouvernement avait eu des contacts avec des civilisations extraterrestres et que les ovnis sont des engins extraterrestres artisanaux.

Sa campagne de désinformation présumée s'est faite au détriment de l’ufologue Paul Bennewitz.
 
Résumé du documentaire :
 
" Comment le gouvernement américain a créé un mythe qui a conquis le monde : Ovni : les armes de la tromperie de masse...Pendant plus de 60 ans, les équipes au sein des services de renseignement et de la Force aérienne des États-Unis ont exploité et incité les croyances au sujet des ovnis et des extraterrestres, en mettant en place des visites manipulées dans le cadre de leurs programmes de contre-espionnage. Ce faisant, ils ont engendré une mythologie si puissante qu'elle a captivé et déformé de nombreux esprits brillants, dont plusieurs de leurs propres chercheurs. Maintenant, pour la première fois, certains de ceux qui étaient derrière ces opérations, ainsi que leurs victimes, parlent et révèlent une histoire vraie.


Rappel article du 20/09/2013


Selon un rapport publié par le Dayton Daily News, au cours du projet Blue Book les avions espions américains (le SR-71 et leU-2) auraient été pris pour des ovnis dans les années 50-60 comme l’indique le dernier rapport de la CIA.
 
Ce nouveau rapport a révèle que plus de la moitié des ovnis observés dans le ciel vers années 1950-60 étaient en fait des avions espions américains.
 
« Il ne fait aucun doute que beaucoup des observations qui ont eu lieu étaient en fait nos propres avions parfois issus de projets militaires secrets » déclare le directeur exécutif du MUFON, David Mac Donald.

Ce récent rapport intervient quelques temps après que la CIA ait reconnu l’existence de la Zone 51, site sur lequel l’avion U-2 fut testé.
 
Jeffrey Underwood, historien au musée national de l’US AIR FORCE,  a affirmé que d’autres observations d’ovnis se sont révèles être des ballons de surveillance se situant dans la haute atmosphère et que l’avion U-2 est capable de voler au-dessus de 70 000 pieds. Il ajoute qu’il a souvent été repéré au-dessus des avions de lignes dans les années 1950 et assimilés à l’époque à des ovnis.
 
Ce rapport souligne que " les tests de l’avion U-2 ont rapidement conduit à un effet secondaire inattendu qui se traduisait par une augmentation considérable des témoignages d’ovnis. Les avions commerciaux par exemple volaient entre 10 000 et 20 000 pieds et on ne croyait pas qu’il était possible de voler plus hauts, comme l’U-2 et le SR-71. Les enquêteurs de l’époque tentaient d’expliquer ces observations étranges en les reliant à des phénomènes naturels, selon ce même rapport. "

Source : PressTV

Avis de la rédaction sur "La Nouvelle Désinformation".


On remarque depuis le dernier rapport de la CIA au sujet de l’existence de la Zone 51 qu’une nouvelle stratégie de désinformation est en route.
Elle avait déjà débuté de manière assez silencieuse. Après avoir voulu nous expliquer à travers le Projet Blue Book que les observations d’ovnis étaient explicables par des phénomènes naturels (ce qui n’a jamais tenu réellement la route pour de nombreux cas), la nouvelle stratégie semble de vouloir mettre en avant l’explication des projets secrets militaires.
 
Le Projet Blue Book indiquait à l’époque que : " Entre 1948 et 1969 l'Air Force a enquêté sur 12.618 rapports d'observations d'Ovnis. Sur ce nombre, il a été établi que 11.917 avaient pour causes des objets matériels tels que des ballons, des satellites, et des avions; des objets immatériels tels que la foudre, des reflets, et autres phénomènes naturels; des objets astronomiques tels que des étoiles, des planètes, le soleil, et la lune; des conditions météorologiques; et des canulars. Seulement 701 rapports n'avaient pu trouver d'explication. "
 
La stratégie, comme l’affirmait Allen Hynek lui-même, était d’expliquer à tout prix toutes les observations d’ovnis.
 
Hynek déclara : " En tant que scientifique, je dois être conscient du passé, trop souvent, des sujets d'une grande importance scientifique ont été négligés, car le nouveau phénomène sortait de la norme scientifique du temps ".
 
Quand on lui demanda pourquoi il avait changé de position il répondit : " Deux choses, en fait. La première était l'attitude complètement fermée de l'Air Force. Ils ne donnaient pas aux Ovnis une chance d'exister, même s'ils volaient au-dessus d'une rue en plein jour. Tout doit avoir une explication. Je commençais à m'énerver, même si à l'origine je ressentais la même chose qu'eux, je savais maintenant qu'ils n'étaient pas sur la bonne voie. Vous ne pouvez supposer qu'une chose n'existe pas si vous n'avez pas de preuve. Deuxièmement, la qualité des témoins a commencé à me troubler. Quelques cas ont par exemple été rapportés par des pilotes militaires, et je savais qu'ils avaient été bien entraînés, c'est donc là que pour la première fois j'ai pensé que peut-être il y avait quelque chose derrière tout cela ".
 
Rappelons que le professeur Allen Hynek était un astronome de grande renommée et connu pour être le pionnier de la recherche sur les objets volants non identifiés. À partir du Projet Sign, il est appelé par l'Air Force et chargé d'apporter un regard scientifique afin de démasquer les cas de confusions et les canulars. Au début, Hynek était sceptique quant à l'existence des Ovnis avant de changer complètement d’avis sur la question.

A suivre !