Kelly-Hopkinsville (1955)

Le 21 août 1955, la famille Sutton (8 adultes et 3 enfants) ainsi que Billy Ray Taylor, un ami de la famille et propriétaire de la ferme, sont réunis dans la ferme familiale. Vers 19h, Billy sort chercher de l'eau au puits, puis une sorte d'engin se met à voler au-dessus de sa tête et se met à planer au-dessus de la ferme. Il prend son seau d'eau et rentre précipitamment raconter son observation aux autres : " Je viens de voir un drôle de truc dans le ciel : un objet lumineux, rond, qui venait très vite et qui s'est arrêté brusquement. Il est posé derrière l'étable ". Mais la famille Sutton ne le prend pas au sérieux.À peu près une demie heure plus tard, le chien de la famille se mit à aboyer violemment.

Taylor et "Lucky" Sutton, le chef de famille, se rendent à la porte de derrière, et remarquent une lueur bizarre qui s'approche vers la maison depuis les champs. Au bout de quelques secondes, ils distinguent une petite créature de type humanoïde qui se dirige vers la ferme. Elle mesure près d'un mètre, et est pourvue de grandes oreilles en pointe et de deux yeux émettant une forte lumière jaune.
Pris de panique, les deux hommes rentrent dans la ferme et ressortent armés d'un fusil de chasse et d'un revolver. Ils tirent à bout portant sur la créature, puis le petit être bascule en arrière en émettant un étrange bruit métallique avant de se réfugier vers les buissons.

Peu après, une créature vêtue d'un casque se montre à la fenêtre de la maison puis s'enfuit.
D'après un témoignage : " Elle portait une sorte de casque. Ses yeux étaient bridés. Se voyant découverte, elle a pris la fuite. Nous nous sommes précipités à la fenêtre pour l'ouvrir et nous avons tiré sur la petite silhouette. Comme la créature précédente, elle est tombée, puis s'est relevée et est repartie très vite ".

Suite aux tirs, les deux hommes voient les créatures " flotter " jusqu'au sol au lieu de tomber.
Pendant plus de trois heures, elles continueront de se manifester, puis d'encaisser des tirs et de flotter sous les yeux des douze témoins.

Vers 23h, les témoins, complètement terrifiés, décident de fuir à l'aide de leurs voitures vers le commissariat d'Hopkinsville à 10 km de là environ.
Le shérif décide de retourner avec eux à la ferme, mais aucune créature n'est présente sur les lieux où se seraient déroulés les faits étranges.
Les autorités constatent tout de même qu'il y a bien eu une fusillade.

A 2 h du matin, les policiers repartent et les créatures réapparaissent à la ferme vers 3h30 du matin jusqu'à l'aube.

Et depuis ce fameux incident, ils n'ont plus jamais été signalés autour de la ferme des Sutton.

Article du lendemain de l'incident, Joe Dorris du journal  " Kentucky New Era ", qui s'est rendu sur les lieux la  durant la nuit. 

Isabel Davis, éditrice de la CSI Newsletter, arrive de New York pour se rendre sur les lieux, à titre privé, et arrive à recueillir des témoignages des personnes ayant vécu ces faits… Davis  remettra un exemple de ses résultats à Hynek.
Elle souligne : " Les Sutton s'en sont toujours tenus à leur histoire. Obstinément, ils n'ont cessé d'affirmer qu'ils disaient la vérité. Pas plus les adultes que les enfants n'ont, à aucun moment, laissé entendre qu'ils auraient pu mentir ou avoir été dans l'erreur, ni à l'extérieur, ni dans le privé ; ils ne se sont jamais désavoués, même sur des points mineurs.
Les Sutton ne semblent à aucun moment avoir été tentés de faire marche arrière afin d'être à nouveau "bien vus" de leurs semblables... Leur entêtement, rien moins que "payant", à ne pas céder un pouce de terrain, ne prouve pas la véracité de leur histoire, mais nous éclaire un peu sur leur caractère ".


Voici la liste des hypothèses explicatives :


L'Hallucination

Il y avait trop de témoins pour qu'il puisse s'agir d'une hallucination, à moins qu'ils aient tous consommés de la drogue ou autres substances hallucinogènes.
Ce qui serait étonnant de la part de personnes aussi traditionnelle et religieuse que la famille Sutton. Le shérif serait également formel sur la sobriété des membres de la famille.


Le Canular

Retenons le fait qu'il s'agit de personnes connues comme étant honnêtes.
Certes, ils ont posé une pancarte demandant 1$ pour l'accès et 10$ pour plus d'informations, mais il s'agirait selon eux d'un moyen pour dissuader les curieux qui s'introduisaient dans la propriété et la maison sans autorisation.
Les témoins ne changèrent jamais de version et ne se contredirent jamais lors d'aucun interrogatoire, même plusieurs années après les faits.


Des Animaux sauvages

On ne connaît guère aujourd'hui d'animaux capables d'encaisser des coups de feu sans ressentir d'effets. Sauf un bruit de casserole qui raisonna.
Concernant l'apparence, les créatures observées se rapprocheraient plus du singe même si l'hypothèse est très peu probable (un singe ne flotte pas).
Comment se fait-il que ces créatures se soient évaporées sans que l'on en retrouve la moindre trace dans les alentours.
Elles ont apparu disparues et réapparues quelques heures plus tard. Comme si elles étaient tombées du ciel. Comme si elles étaient matérialisées puis dématérialisées.
Renaut Leclet, du Comité nord-est des Groupements Ufologiques (CNEGU) a suggéré que la ferme des Sutton a été " attaquée " par un groupe de rapaces nocturnes particulièrement agressifs, probablement pour défendre leurs petits. Cette hypothèse est celle privilégiée aujourd'hui par les sceptiques francophones.
Concernant l'hypothèse du célèbre « Chupacabra », elle est envisageable, mais des points restent à être élucidés pour corroborer cette théorie. Les points faibles de cette théorie est qu'aucun cas de mutilations animales n'a été répertorié ni de rencontres de ces créatures avec d'autres membres de la population.


L'hypothèse extraterrestre

Elle fait évidemment l'unanimité auprès de beaucoup d'ufologues concernant la rencontre de Kelly-Hopkinsville.
Tout d'abord, la description des créatures peut rappeler celles faites par certains « contactés ».
De plus, " l'objet lumineux, rond, qui venait très vite et qui s'est arrêté brusquement " donne du poids à l'HET. Pourquoi un engin terrestre ultra sophistiqué survolerait une ferme et y déployer des créatures terrifiantes afin de terroriser cette famille ?

Pour conclure sur cette affaire de Kelly-Hopkinsville, je pense que de nombreux points restent en attente, notamment le fait qu'on ait guère de traces physiques au sol, ni d'autres témoins pour corroborer ces « événements ».
Quel aurait été le but de supposés visiteurs ET ? Tenter d'établir un contact ? Enlever ces personnes pour les étudier ?
Aucun cas de missing time parmi les témoins n'a été répertorié, ni de traces physiques liées à ces soi-disant agressions.

A partir du moment où l'on arriverait à déduire qu'il ne s'agit pas d'un canular ni d'un mensonge de la part des témoins, on est en droit d'évoquer et d'étudier, très sérieusement, les hypothèses les plus exotiques qui soient.
Des rapports psychiatriques ou des séances d'hypnoses auraient été d'une importance capitale pour mener cette enquête.
L'aspect étonnant que l'on retrouve dans ce cas que je classerai dans la catégorie des faits paranormaux, c'est que ces observations n'ont encore une fois été faites que par un groupe d'individus (avant et même après l'arrivée du shérif). Comme si eux seuls étaient destinés à observer ces faits. On retrouve cette caractéristique dans beaucoup de cas dits ufologiques. Comme si ces témoins en particulier avaient été choisis. La question reste de savoir par qui? Quelle force est derrière ces apparitions à la dimension parfois spirituelle ?

Dans le cas de Kelly-Hopkinsville, l'hypothèse ET est encore une fois la plus simple à évoquer pour ses partisans.

Mon avis est que si ces faits sont avérés, l'origine de ce phénomène est bien plus complexe qu'on ne peut l'imaginer.