Les rapports australiens de soucoupes volantes dévoilent leurs secrets


Publié le 05/03/2014


Les rapports de soucoupes volantes, les ovnis et les observations mystérieuses dans le ciel dévoileront leurs secrets aux Archives Nationales à Adelaïde cette semaine.

Nick Gleghorn, directeur du bureau de l'Australie du Sud pour les Archives nationales, a été examiné dans la collection d'archives et il a découvert plus de 70 fichiers de rapports de témoins oculaires, des lettres et des articles de journaux qui documentent l'attitude du gouvernement australien face aux observations d'OVNI depuis les années 1940.
"L'intérêt du public pour les OVNIS était particulièrement élevé dans les années 1950 à 1970 et de nombreuses personnes ont rapporté des observations aux autorités gouvernementales", dit Nick. "C'est fascinant de lire les rapports, mais aussi intéressant de voir la correspondance officielle qui en suivie. Par exemple, qui aurait pensé que le futur gouverneur général Lord Casey aurait eu une telle ouverture d'esprit sur les soucoupes volantes?"

À une époque où un pilote de l'aéronavale a été «manifestement ébranlé» par une rencontre avec les ovnis, le personnel de la défense est devenu membre actif d'une société de recherche sur les ovnis à Woomera, les journaux et l’opinion publique ont alors révélé cette information.

Dans un échange au Parlement en 1953, Alec Downer (senior) a critiqué le Ministre de l'Air, William McMahon, pour avoir répondu de manière facétieuse après qu’il ait été interpelé à propos des soucoupes volantes. M. Downer a indiqué que les autorités de la Force aérienne du Canada et de l’Angleterre enquêtaient sur la nature et l'origine de ces objets mystérieux et il a souhaité que l’Australie prenne ces rapports avec plus de sérieux.

M. McMahon a répondu qu'il pensait que " le problème était pour les autorités de la défense d’ordre psychologique ". " Mais évidemment, les autorités australiennes de la défense ont enfin pris au sérieux les observations, dit Nick. " L’Intelligence navale a partagé le rapport de leur pilote avec la RAAF intelligence et rapidement la RAAF a déclaré que les témoignages et ses détails complexes pouvaient être enregistrés dans ses dossiers.

Nick Gleghorn va approfondir le sujet dans une conférence publique à la Bibliothèque de la ville d'Adélaïde le mercredi 5 mars de 12h00 à 13h00. Les réservations sont essentielles au (08) 8204 8787.

Traduction et résumé: Gérard Lebat


Source : www.huffingtonpost.com

Traduction par Ovnis-Direct