Rapport de la CIA : ovni abattu par des soldats russes


Publié le 21.02.2017

Un militaire russe aurait abattu un ovni avant d’être attaqué et tué par les aliens survivants de l’engin, selon un rapport déclassifié de la CIA. Il est important de préciser que celui-ci s’est basé sur des articles de presse de l’époque et qu’aucune enquête de terrain de leur part n’a vraisemblablement eu lieu.


Ce rapport choquant, créé le 27 mars 1993 relève d’une traduction par la CIA d'un rapport du journal ukrainien "Ternopil Vechirniy", aussi repris par Weekly (magazine Canadien).
 
Il indique tout d’abord que suite au Putsch de Moscou de 1991, de nombreuses archives du KGB ont été récupérées par la CIA, y compris les 250 pages présumées au sujet d’un dossier sur l'attaque d’un ovni, comprenant des photos et des témoignages.
 
Le rapport suggère qu’un ovni en forme de soucoupe, volant à basse altitude, était apparu au-dessus d’une unité militaire de Sibérie, avant que l'un des soldats ne tire un missile sol-air en direction de l’engin.
 
Cinq humanoïdes de petite taille avec de grosses têtes et de grands yeux noirs seraient sortis des décombres de l’appareil.
 
Deux soldats auraient survécu et décrit « cinq êtres ayant fusionné en une boule sphérique blanche et brillante de lumière. Elle bourdonnait et sifflait. »
 
La boule aurait ensuite explosé et transformé la vingtaine de soldats en pierre, comme l’indique le rapport.
 
Le document explique : « Le rapport du KGB poursuit en disant que les restes des « soldats pétrifiés » ont été transférés au sein d’une institution de recherche secrète près de Moscou. »
 
Un représentant de la CIA a déclaré : « Si le fichier du KGB correspond à la réalité, alors ce cas met en évidence une extrême menace ». Il ajoute : « Les aliens possèdent une technologie qui va au-delà de tout ce que nous pouvons imaginer ».
 
Cette affaire, sans fondements réels, pourrait représenter la face sombre de la CIA et qui consiste, concernant le dossier ovni, à colporter des récits farfelus de ce type dans le but de désinformer le public et désorienter les chercheurs. A vous de juger !

Le premier astronaute que l’on peut inviter chez soi, et a partager avec les amis

voyantissime