Publication prochaine de nouvelles vidéos d’ovnis déclassifiées ?

Publié le 06/02/2018

Luis Elizondo, l'homme, qui a dirigé au Pentagone les enquêtes ultra-secrètes sur les ovnis, a affirmé qu'il y aura des séquences de vidéos plus convaincantes à venir.


Luis Elizondo a dirigé le Programme d'identification des menaces aériennes (AATIP) du Département de la défense des États-Unis, qui s'est déroulé de 2007 à 2012 pour un coût total de 16 millions de livres sterling.
 
En octobre, après avoir démissionné de ce département pour rejoindre un groupe de recherche sur les ovnis, il a activement milité pour la diffusion de deux vidéos  d’ovnis prises sur des radars des pilotes de l'US Navy.
 
Il a souligné que "l'engin inexplicable" se déplaçait de manière à défier la physique.
L'une des vidéos de radar militaires a été filmée au large de San Diego en novembre 2004 par des pilotes de la marine américaine qui ont rapporté avoir vu plusieurs ovnis en forme de cigare.



Cependant, la vidéo a depuis été dénoncée par des septiques comme étant un avion mal identifié incitant ainsi M. Elizondo à révéler que plus d’éléments seraient publiés prochainement, notamment des enregistrements vidéo de rencontres avec "une technologie inconnue, beaucoup plus avancée que ce dont dispose l'armée américaine”.
 
En évoquant son ancien poste, il déclare : “C'est en occupant cette position que j'ai appris que le phénomène était bien réel."
 
Il a rétorqué à ceux qui prétendent que la vidéo tout simplement en scène des avions :
 
"Quand un officier vous dit qu’il a vu quelque chose passer d'un vol stationnaire ou au-dessus de l'eau à 450 nœuds avant de tout à coup décoller à l'horizontale en deux secondes... Et d'ailleurs, trois autres personnes qui étaient sur le même vol dans deux autres avions ont réalisé ces mêmes affirmations”.


Les enquêteurs auraient interrogé 18 témoins sur cette affaire, avant de tous déclaré qu’il s’agissait d’un objet "inconnu".
 
M. Elizondo a ajouté: "Je pense que tout le monde s'accorde à dire que c'est considéré comme une technologie extrêmement exotique aujourd'hui, mais ces observations concordent avec des observations antérieures.
 
Il affirme qu'environ 24 autres vidéos d’ovnis ont été déclassifiées dans le but d’être publiées dans les prochains mois.