Probabilité de découvrir une vie sur Encelade


Publié le 04/04/2014


Une nouvelle preuve confirme ce que beaucoup de scientifiques soupçonnaient déjà, c’est-à-dire qu’il existerait un océan d'eau liquide sous la surface glacée d’Encelade, la lune de Saturne.

La Nasa vient en effet d'annoncer que des données recueillies par la sonde Cassini et par le Deep Space Network, le réseau de communication avec l'espace lointain de l'agence spatiale américaine, ont permis de mettre en évidence l'éxistence d'un important océan souterrain, composé d'eau liquide.

Surface of Enceladus. (Credit: NASA/JPL/Space Science Institute)


Cassini a mesuré le champ gravitationnel de la lune, et à l'examen de ces données, les scientifiques ont déterminé qu’Encelade posséde plus de masse sur son pôle sud que ce qui est superficiellement apparent. 

Linda Spilker, chef du projet Cassini à la Nasa déclare : "Cette découverte change notre point de vue quant aux 'zones habitables' à l'intérieur de notre système solaire et dans les systèmes planétaires appartenant à d'autres étoiles".

Des données géophysiques de la structure interne et les mesures gravitationnelles d'Encelade, publiées dans l'édition du 4 avril de la revue Science,  confirme qu'il y aurait un océan de 10 kilomètres de profondeur, sous une couche de glace épaisse de 30 à 40 kilomètres. Cet océan serait équivalent en taille au Lac Supérieur, l'un des Grands Lacs au nord des Etats-Unis.

La sonde Cassini est passée près d'Encelade 19 fois, et en a effectué trois survols entre 2010 et 2012, permettant des mesures de trajectoire précises. 

Sources : Washingtonpost et Sciencecodex