Premier épisode de la nouvelle série « The Maury Island Incident »



Publié le 20/08/2014


Le 1er août, IndieFlix, un service de streaming indépendant, a annoncé le lancement de sa première série web originale : « The Incident Maury Island ». Le 19 août a marqué le lancement du premier épisode de la série intitulé « Un honnête homme ».



Selon IndieFlix.com, la série est « basée sur des documents déclassifiés du FBI, « L’incident de Maury Island » raconte l’incroyable histoire tragique d’Harold Dahl, qui le 21 juin 1947, a allégué avoir effectué une observation d'OVNI sur Puget Sound, Washington.
 
Cet événement précéda l'Été des soucoupes et le début de l’ère moderne consacrée aux ovnis ainsi que la première apparition officielle d’hommes en noir (Men in Black). Cette affaire serait même remontée jusqu’au directeur du FBI, J. Edgar Hoover.
 
Épisode 1 : « Un honnête homme » - En 1947, un humble agent de terrain du FBI est convoqué à Washington, DC, et interrogé par nul autre que J. Edgar Hoover à propos d’une enquête sur un fatal accident de bombardier B-25.

Réalisé par :
Scott Schaefer
 
Rédigé par :
Steve Edmiston
Scott Schaefer
 
Le film complet sera présenté au cours de l’International UFO Congress de l’année 2015.

Il se pourrait que nous diffusions au fur et à mesure ces séries en VOSTF.

Rappel des faits :


L’affaire de l’ile Maury semble apparemment constituer la première manifestation de MIB archivé à ce jour. Elle remonte au 22 juin 1947, soit deux jours avant la célèbre observation de Kenneth Arnold, dans la même région de l’extrême nord-ouest des USA.
 
La veille, le 21 juin, trois hommes et le jeune fils de l’un d’entre eux naviguaient de jour sur un bateau de patrouille côtière près de l’Ile Maury, sur un bras de mer nommé Puget Sound, entre les villes de Seattle et de Tacoma. Ils observèrent dans de très bonnes conditions six objets identiques de bonne taille (30 mètres de diamètre environ) en forme de chambres à air ou de « beignets » comme ils l’affirment. L’un de ces objets semblait être en difficulté lorsqu’il laissa s’échapper une grande quantité de métal en fusion. Il en tomba même sur le bateau, ce qui blessa légèrement l’enfant, tua le chien qui trouvait aussi à bord et endommagea la cabine.
 
Le capitaine du bateau, Harold Dahl (père du jeune homme) avait sur lui un appareil photo. Il eut le temps de prendre plusieurs clichés des mystérieux objets, avant que ceux-ci ne disparaissent  comme ils étaient venus.
 
Le lendemain matin, Dahl reçut un appel téléphonique d’un homme qu’il ne connaissait pas et qui souhaitant s’entretenir avec lui. Il l’invita à prendre le petit-déjeuner dans un restaurant de Tacoma. Lorsqu’ils furent attablés, l’homme vêtu d’un costume noir, évoqua l’incident survenu la veille : il en avait manifestement connaissance dans les moindres détails, ce qui stupéfia Dahl. Très vite, l’homme se fit menaçant, précisant que s’il tenait à la sécurité des membres de sa famille, Dahl avait tout intérêt à ne rien dire de l’incident à personne.

 
Aucune source connue ne précise ce que sont devenues les photos prises par Dahl. Cette affaire de l’ile Maury a été exposée en détail par Jean Sider dans les numéros 357 et 358 de la revue « Lumières dans la nuit ». Pour qui douterait de la réalité de l’incident, J S précise que ce même 21 juin 1947 un autre cas de débris largués par un ovni a été signalé prés de Titusville, en Pennsylvanie. Selon le Professeur de géologie R.H. Mitchell,  du Gannon Colleg d’Erie, il s’agissait de scories d’origine volcanique. Les témoins sur le bateau avaient parlé de « lave en fusion ».
Le MIB (qui circulait dans une Buick toute neuve) était de taille moyenne, et Dahl ne remarqua rien d’extraordinaire dans son aspect. Ils ont généralement une apparence assez spéciale. Le seul point commun que l’on retrouve dans les autres cas est que le MIB était très bien renseigné.
 
Les menaces proférées par le MIB n’ont pas été mises à exécution. Néanmoins un mois plus tard, deux officiers le capitaine William L Davidson et le lieutenant Frank M Brown, qui étaient venus à Tacoma pour prendre possession des débris récupérés par Harold Dahl afin de les faire analyser, trouvèrent la mort lorsque leur B-25 s’écrasa 20 min après le décollage pour une raison inconnue.
 
Controverse : Le 21 juin, deux auteurs ont affirmé, sans produire de preuves, qu’il s’agissait d’un canular monté par Harold Dahl et un de ses amis, un fonctionnaire du Port de Tacoma, nommé Fred Crisman. Jean Sider souligne les faiblesses de cette thèse du canular et pense que la controverse pourrait bien avoir été montée de toutes pièces.

Source :

"Men In Black : L'étrange affaire des hommes en noir et des ovnis" Joel Mesnard

Jean Sider pose la question, à supposer qu'il s'agisse d'une mystification, comment les mystificateurs ont-ils pu introduire dans leur sénario des thémes qui n'apparaitront que beaucoup plus tard dans les rapports sur les ovnis ?

Il rappelle que le premier livre sur les ovnis n'a été publié qu'en 1950 et qu'en 47, il n'existait même pas de revue sur le sujet.