Retour sur le piratage informatique par Gary McKinnon


Publié le 19/03/2014


La police britannique a arrêté il y a douze ans (19 mars 2002), Gary McKinnon, après qu'il ait piraté l’armée américaine et les ordinateurs de La Nasa sur une période de 13 mois, provoquant le chaos.

Le génie de l'informatique, diagnostiqué comme autistique par certains les grands experts, avait entrepris "le plus grand piratage militaire de tous les temps", a déclaré un procureur américain.

McKinnon avait piraté 97 ordinateurs depuis la maison de la tante de sa petite amie en utilisant le pseudonyme «Solo». En ce moment il a supprimé des fichiers critiques en éteignant les ordinateurs militaires, situés dans le district de Washington, et affichant le message «Votre sécurité est de la merde.»

McKinnon, né en 1966 en Écosse, a affirmé qu'il était à la recherche d'éléments de preuve que le gouvernement américain possédait sur les extraterrestres.

Pendant des années, il a combattu contre son extradition vers les États-Unis où il a une peine d’emprisonnement de dix ans l’attendait.

Enfin, en octobre 2012, le ministre de l'Intérieur du Royaume-Uni, Theresa May a définitivement bloqué son extradition, suscitant des critiques de la part des États-Unis qui évoque une perte de 700 000 $.