Types d'Enlevements


Résumé d'un modèle type d'enlèvement


Un homme et une femme dorment sur leur lit et l'un se réveille paralysé en ne pouvant plus parler. Tout est déconnecté autour de lui et il voit des humanoïdes étranges, puis se sent téléporter sur un vaisseau.

Le mari ou la femme qui dort avec l'abducté est complètement neutralisé de telle sorte à ne se rendre compte de rien. Des époux ont décrit des sensations de lourdeurs les empêchant d'intervenir et sont directement replongés dans leur sommeil.

Ensuite, l'enlevé se retrouve sur une table déshabillé afin d'y subir des examens et prélèvements médicaux douloureux qu'on pourrait assimilés à des expériences.

Enfin, l'enlevé se retrouve sur son lit, avec le lendemain, des douleurs à un endroit précis où il aperçoit des marques étranges. Sauf que la personne ne se souvient pas de tout. Elle n'a que des fragments de souvenirs.

On appelle " missing time " (expression inventée par Budd Hopkins et qui veut littéralement dire " temps manquant ") l'espace-temps durant lequel le sujet ne sait pas ce qui s'est passé. C'est durant ce moment que l'expérience aurait lieu, et l'enlevé n'est pas conscient de ce qu'il subit. Il a carrément un trou de mémoire qui peut durer entre 20 minutes et deux heures, et même parfois davantage.

Plusieurs types de descriptions


Le plus courant est de petite taille, les bras et jambes grêles, le corps mince, des grands yeux noirs, une absence de cheveux, de nez, de bouches, et d'oreilles.

L'autre type d'ET aurait l'allure d'insecte, un autre d'aspect reptilien, et pour finir avec celui à l'apparence presque humaine.

Dans des cas de rencontres rapprochés, des témoins prétendent durant leur paralysie sur leur lit avoir aperçu un membre de leur famille ou autres leur parler en leur disant de collaborer avec ces êtres. Il s'agirait selon des témoins d'hologrammes ayant pour unique but d'intimider les victimes afin qu'elles ne résistent pas.

On remarque de plus dans des témoignages que ces soi-disant personnes, se faisant passer pour des proches, détournent leur regard afin de ne pas se faire démasquer.

Pour faire le parallèle avec les prétendus hommes en noirs, on peut supposer que ces extraterrestres n'arrivent pas à dupliquer exactement une apparence humaine sans qu'il n'y ait de défauts physiques apparents. C'est le cas de ces les hommes en noirs qui ne ressemblent jamais complément à des êtres humains normaux.