Ovnis : une nouvelle vision de la réalité


Par Philippe SOLAL, Professeur agrégé de Philosophie

Si je devais résumer les conclusions qui sont les miennes, à la suite du travail que j'ai mené avec l'équipe de l'ouvrage "OVNIS et CONSCIENCE", je les résumerais par les 12 points suivants. Inutile de préciser que ces points débordent largement le cadre de la science et atteignent pleinement le domaine de la métaphysique :

1. La matière perçue n'est qu'une illusion produite par le jeu de la conscience et de l'information, seules réalités véritables.

2. L'information modifie l'apparence des choses au gré des processus de génération et de corruption (perçus) mais en elle-même, elle est éternelle.

3. La conscience est éternelle et nous sommes immortels. L'illusion de l’éphémère provient d'une configuration donnée, pour une conscience, de l'information qui structure son monde phénoménal.

4. L'espace et le temps sont des cadres de la conscience. Nous avons l'illusion du temps qui passe car notre conscience (ce cadre) balaie l'information, laquelle est donnée dans la simultanéité d'un éternel présent (temps vrai).

5. Notre réalité est "l'écume du Réel" , Réel qui est infiniment plus vaste que ce que l'on croit. Il existe une infinité de mondes co-crées par des consciences cablées entre elles comme le sont des neurones dans un cerveau.

6. Certains de ces mondes sont bien plus merveilleux que le nôtre, qui est violent, agressif, anxiogène. La densité informationnelle de notre monde nous place dans l'illusion du matérialisme qui est la source de cette violence. Nous sommes victimes de la "pesanteur" de la matière, c’est-à-dire de la densité de l'information qui "pèse" sur notre monde conscientiel.

7. Des consciences exogènes d'origine inconnue ont compris que la matière n'est qu'un produit de la conscience et jouent avec les paramètres de notre monde comme le joueur d'un jeu vidéo avec le monde créé par son jeu.

8. Ces consciences exogènes produisent leur apparence phénoménale par la magie d'un simple langage similaire à nos syntaxes informatiques.  Pour elle, le "verbe" est totalement créateur de leur apparence.

9. Les consciences exogènes interagissent avec notre monde conscientiels sur trois points à la fois, complémentaires et non exclusifs l'un de l'autre: physique, psychique, symbolique. Le phénomène OVNI utilise la symbolique de l'imaginaire technologique, mais d'autres avatars sont utilisés: imaginaire religieux (apparitions mariales) et l'ensemble des phénomènes psi en général (phénomènes spirites) qui sont du même ordre.

10. La "dimension psychique" ne signifie pas que le phénomène OVNI soit une hallucination subjective mais que la matérialité du phénomène se résout en définitive dans l’interaction de la conscience et de l'information. Il s'agit donc d'une dimension psychique "productrice" et non pas d'un réductionnisme psychologique.

11. Le sens des interférences des consciences exogènes avec notre monde conscientiel est essentiellement une pro-vocation, c'est-à-dire littéralement un appel à une élévation spirituelle et morale.

12. La vérité est un non-oubli (grec a-letheia), c'est-à-dire le souvenir progressif par l'homme que sa nature est uniquement spirituelle, comme l'avait posé Platon au IVe siècle av. JC.

Découvrez ICI les commentaires sur l'article "Ovnis : une nouvelle vision de la réalité" par Jacky Kozan.