Ovnis sur l’aéroport de Delhi et l’armée de l'air indienne en état d'alerte

L'Indian Air Force et les agences de sécurité de l’aéroport "Indira Gandhi International (IGI)" de Delhi, ont été mis en état d'alerte du fait de menaces aériennes suite à de multiples rapports d'observations d'ovnis autour et à proximité de l'aéroport international.
 
Les observations ont alarmé les autorités et suscité de nombreuses rumeurs au sujet de la surveillance aérienne de l'aéroport de Delhi au moment du Sommet Inde-Afrique.
 
Selon l'"Hindustan Times", un officier de l'armée de l'air, chargé de la surveillance du trafic aérien, et contrôleur de la circulation aérienne (ATC), a rapporté une observation d’ovni le vendredi 30 octobre à 10h44 alors que l’objet se trouvait au-dessus de la piste 9-27, la plus petite de l'aéroport.
 
Il a remarqué un deuxième OVNI à 10h50 puis un autre à 10h55, tous deux évoluant à proximité de la frontière de l'aéroport.
 
L'Indian Air Force a immédiatement dépêché un hélicoptère pour enquêter sur l'observation d'OVNI, mais rien n'a été trouvé, selon les rapports.
Image d'illustration (simulation)


Plus tôt dans la semaine, le mardi, les agents de l'ATC ont rapporté avoir vu un OVNI près de la piste, mais les enquêteurs n’ont trouvé aucune preuve concluante.
 
Selon un responsable, « Le mardi, un personnel ATC, a raconté avoir repéré un objet ressemblant à un drone, sans pour autant en être certain. Cette fois aussi (vendredi), nous ne disposons pas de preuves. »



« Cette situation est alarmante », a ajouté le responsable.
 
L'armée de l'air indienne a été autorisée à abattre tout objet suspect.

Toutes les équipes de sécurité, y compris le Bureau du renseignement, de la Force de sécurité industrielle (CISF), du Bureau pour la sécurité de l'aviation civile et de la police de Delhi ont été invités à rester vigilants face aux menaces aériennes.

Il faut bien évidemment rester prudent quant aux hypothèses avancées (drones...) et ne pas tirer de conclusions hâtives.

SourcesTRIBUNE.COM et INQUISITR