Un Cas en Norvège (Novembre 1957)

Un équipage de 4 hommes d'un avion de l'armée de l'air devait décoller d'un aéroport à 500 km d'Oslo pour effectuer un vol de routine jusqu'à la capitale. Il était minuit 20 et les conditions climatiques étaient bonnes.

Après quelques instants de vol, le navigateur aperçoit une étrange lueur et dit à son collègue qu'il pourrait s'agir de la lune.
Puis ils virent tous les lumières et après avoir demandé des explications à la tour de contrôle, elle répond qu'aucun écho radar à part l'avion n'est détecté.
La lumière se mit à foncer sur eux. Ce qui oblige le pilote à faire plonger l'appareil afin d'éviter une éventuelle collision. Et soudain, la lumière disparaît avant d'éblouir les passagers de l'avion, comme si des lumières étaient au dessus de l'appareil, puis derrière.

Le phénomène lumineux se met à suivre l'avion Dakota alors que la tour de contrôle ne détecte toujours rien. Le pilote effectue donc une descente brutale et dangereuse pour semer l'objet, puis ce dernier ralentit et se détache de l'appareil après qu'un membre de l'équipage lui envoie un message en morse à l'aide d'une lampe torche par le hublot.
L'engin passe de la droite de l'avion à la gauche, et durant un quart d'heure les deux appareils se mettent à voler ensemble avant de voir l'objet volant non identifié disparaître.

On remarque dans ce cas un comportement intelligent de la part de l'objet, et il pouvait difficilement s'agir d'un prototype militaire étant donné ses capacités de déplacement.

Concernant l'objet qui suivait l'équipage norvégien du Dakota, il serait difficile de trouver une explication rationnelle sans remettre complètement en cause la version de l'équipage..