Un ovni illustré sur une ancienne peinture murale en Roumanie ?

Publié le 19/06/2014


Un organisme ufologique israélien a mis en évidence un rapport au sujet d'une peinture murale découverte dans une église du 14e siècle en Roumanie qui peut représenter un ovni. Elle est semblable aux objets repérés dans les peintures et autres œuvres couvrant la période allant 4e au 17e siècle. Un ufologue estime que la présence de ces objets est rationnellement explicable.
 
Gilli Schechter et Hannan Sabat, chercheurs israéliens sur les ovnis (Organisme : EURA), affirment avoir reçu une image représentant la peinture prise par Catalina Borta. Celle-ci a capturé la photo lors d’une visite de la Biserica Manastirii, église du monastère dominicain, dans la ville de Sighisoara. Sighisoara est considéré comme le berceau de Vlad l'Empaleur, qui a inspiré la légende de Dracula.

La peinture murale Sighisoara. (Crédit: Catalina Borta)


La peinture murale représente un objet en forme de disque volant au-dessus d’un bâtiment et émettant de la fumée.
 
L’œuvre comporte également une légende en allemand qui dit « Israël, hoffe auf den HERRN » et dont la traduction signifie " Israël, mettez votre espoir dans le Seigneur. " L’organisme EURA explique qu'il s'agit d'une citation des psaumes intitulés en anglais « Psalms song of ascents », c.130 v 7.
 
La peinture semble être très ancienne, même s’il est impossible de déterminer sa datation exacte.
 
Selon le site web du monastère, il a été construit au 14e siècle, avant d’être détruit puis reconstruit au 17e siècle. Le rapport de EURA note également qu’ils ne savent pas qui a réalisé cette œuvre et à quelle date ? Toutefois, ils soulignent que la légende insérée dans la peinture remonte probablement au-delà de 1523, lorsque la Bible fut traduite en allemand.
 

L’organisme EURA note également que la peinture n'est pas souvent mentionnée dans la recherche ufologique en ce qui concerne les représentations d'ovnis. Cependant, l'image ne semble guère similaire à d'autres peintures et pièces communément rencontrées par les ufologues pour décrire des anomalies aériennes dans l’histoire.
 
Par exemple, l’image ci-dessous est issue de la « Prodigiorum Liber », qui illustre une apparition mystérieuse au début de l’Empire romain, selon Julius Obsequens.
 
L'image en question est censée représenter un objet rond observé au coucher du soleil et décrit comme un "grand faisceau de feu", situé sur la droite de l’image.

Cette observation est censée avoir eu lieu en 98 BC.
Selon l’encyclopédie Wikipédia, 98 BC était une année du pré-calendrier romain. À l'époque, 98 BC était connue comme étant l’année du consulat de Nepos et Didius.


Image de la Prodigiorum Liber.


Il existe aussi des pièces françaises du 17e siècle comportant un objet rond similaire. Certains chercheurs supposent qu’il puisse s’agir  des représentations de la roue d'Ezéchiel.
 
Cependant, Marc Dantonio, chef Phot /analyste de la vidéo pour le MUFON, a une autre explication. Selon lui, l'objet en forme de bouclier qui est représenté dans ces images représente juste un bouclier militaire.

Dantonio est arrivé à cette conclusion en effectuant des recherches sur l’histoire de France à la fin des années 1600.

Il fut interpellé par le fait que la description des boucliers de cette période ressemblait étrangement à celui qui est représenté sur la pièce de monnaie. En outre, on peut relever qu’il y avait une guerre civile en France en 1680, où l'aristocratie territoriale fut remplacée par le monarque absolu, Louis XIV. Par conséquent, les boucliers ont été placés sur les pièces de monnaie afin de mettre en lumière la force du roi Louis.

Des pièces francaise appelés à l'époque "jetons". 
Ces images illustrent les boucliers, souvent soupçonnés d'être des ovnis.


D’autre part, il souligne que sur l’autre face de la pièce, les flèches peuvent être interprétées comme une attaque d’archers.
 
Il note également que, dans certains cas, une sorte de ligne peut-être observable en provenance du centre de la pièce, et qui est souvent assimilé à un rayon de lumière en rapport avec l'artisanat.
Cependant, Dantonio explique que ceci est potentiellement une pièce de métal qui est fixé au bouclier dans le but de dévier les flèches.
 
Bien que, Dantonio prétend que l'objet puisse être un bouclier, il admet que le mystère demeure quant au fait que les flèches puissent provenir du ciel ou sortant des nuages.
 
Il écrit:
 
« L’histoire, c'est peut être que cette pièce particulière met en évidence un bouclier de Jupiter en train de tomber sur Terre pour aider Numa Pompilius, le deuxième roi romain. Le bouclier les aurait conduits à la victoire pendant les temps difficiles. »
 
Y aurait-il une influence surnaturelle enracinée dans leur culture et qui aurait incité à positionner le bouclier dans le ciel ? Le mystère demeure et tout n’est soumis qu’à l’interprétation de chacun.


SourceOpenminds.tv et Traduction par Ovnis-Direct