Nouvelles déclarations de Clinton sur les ovnis

ovni clinton

Hillary Clinton a de nouveau promis vouloir découvrir un maximum d’informations au sujet de la participation du gouvernement concernant la recherche OVNI et partager l'information avec le peuple américain.
 
Clinton se trouvait sur le plateau du talk-show, le jeudi 24 mars 2016, durant la nuit de Jimmy Kimmel.
 
La candidate démocrate a répondu qu’elle allait essayer de nouveau et a même montré à  Kimmel qu'elle était familière à l’aspect scientifique de la question, en corrigeant son utilisation du terme "OVNI".
 
Elle a même montrée à  Kimmel qu'elle était familière à l’aspect scientifique de la question, en corrigeant son utilisation du terme "OVNI" en déclarant : « Il y a un nouveau terme qui est « phénomène aérien non identifié, UAP ».


Il faut noter que Laurance Rockefeller, qui était un passionné d’OVNI, a approché la Maison Blanche pour l’inciter à ce que l'information soit libérée. Les documents publiés au sujet des réunions de Rockefeller, en vertu du Freedom of Information Act, montrent qu’Hillary Clinton a été impliqué dans ces pourparlers. Elle a rencontré Rockefeller en août 1995, dans son ranch du Wyoming et probablement discuté de la question, selon les documents FOIA.
 
Rappelons que lors d’une interview accordée, fin décembre 2015, au "Conway Daily Sun" dans le New Hampshire, la candidate démocrate à la présidence a promis de « faire la lumière » au sujet des ovnis et de tout révéler au sujet de la Zone 51. Elle avait même déclaré : « Je pense que nous avons peut-être déjà été visités bien que nous n’en ayons pas la totale certitude. »
 
Rappelons que John Podesta, interviewé par le journaliste politique Steve Sebelius, a déclaré :
 
« Plusieurs présidents américains semblent s’être penché sur le dossier des ovnis. Les anciens présidents Jimmy Carter et Ronald Reagan ont même affirmé avoir réalisé des observations d’ovnis. Néanmoins, c’est la première fois que dans une campagne, un candidat, en l’occurrence Hillary Cliton promet de faire la lumière sur ce sujet sensible. »
 
John Podesta, ancien directeur de cabinet de Bill Clinton et haut conseillé à la Maison Blanche de Barack Obama a rejoint en janvier 2015 la direction de l’équipe de campagne d’Hillary Clinton pour l’investiture démocrate aux États-Unis.