Nouvelle théorie sur la vallée d'Hessdalen, selon "New Scientist"


Publié le 15/05/2014


La vallée d'Hessdalen en Norvège est, depuis le début des années 80, la zone d'anomalies permanentes la plus célèbre au monde.
 
Plus connue sous le nom des lumières d'Hessdalen, cette vallée d'environ 15 kms de long est le théâtre de phénomènes lumineux extraordinaires que les scientifiques étudient très sérieusement à l'aide d'un réseau de stations radars et de caméras disposées à plusieurs endroits.
 
Depuis 14 ans, des équipes internationales de scientifiques se relaient pour tenter de cerner le phénomène. Même si la théorie extraterrestre n'est pas encore totalement écartée, d'autres pistes sont explorées comme celle d'une énergie tellurique inconnue à l'origine de la formation de gaz ionisés
 
Le documentaire ci-dessous est sous-titré en Anglais.
On y trouve de nombreux documents photo et vidéo mêlés aux témoignages des habitants de la vallée et des interviews de scientifiques impliqués dans cette quête passionnante.


Les phénomènes observés depuis de nombreuses années dans la vallée d’Hessdalen en Norvège produiraient-ils l'équivalent d'étincelles créées par une batterie géologique naturelle ? C'est l'une des théories proposées dans le numéro de cette semaine du « New Scientist », dans lequel la journaliste Caroline Williams s’est entretenue avec quelques-uns des chercheurs qui étudient cette anomalie :

Phénomène lumineux perpétué en 2007

 
Elle déclare : « Parfois, les lumières sont aussi grosses que des voitures et peuvent flotter pendant deux heures et traverser la vallée à grande vitesse avant de soudainement disparaître. Il a été relaté des observations d’éclairs bleus et blancs se déplaçant furtivement ainsi que des observations diurnes ressemblantes à des objets métalliques dans le ciel. »
 
Photo prise dans la vallée en Février 2013. PHOTO: TÉLÉCOPIEUR / YOUTUBE

Elle déclare : « Parfois, les lumières sont aussi grosses que des voitures et peuvent flotter pendant deux heures et traverser la vallée à grande vitesse avant de soudainement disparaître. Il a été relaté des observations d’éclairs bleus et blancs se déplaçant furtivement ainsi que des observations diurnes ressemblantes à des objets métalliques dans le ciel. »
 
Ces phénomènes commencèrent à apparaître jusqu'à 20 fois par semaine au début des années 1980, ce qui attira l’intérêt des scientifiques.
La théorie comme quoi les lueurs provenaient probablement de l'air transformé en plasma fut évoquée. La géologie unique de la vallée pourrait être responsable de ce plasma. La vallée est formée par les roches disposées sur une partie riche en cuivre et l'autre riche en fer et en zinc, à la différence de la cathode et l'anode d'une pile.

Les lumières d'Hessdalen semblent être plus fréquentes au cours des aurores boréales quand les vents solaires ionisent l'atmosphère de la terre. Ils pourraient aussi être la charge qui provoque les boules de plasma qui éclairent la vallée.

Le site Web du Projet Hessdalen met en évidence des dizaines d'observations dans la région, y compris de nombreuses photos et des vidéos fascinantes. Ils ont également installé des webcams de surveillance 24/24.
 
L’équipe internationale d’études de ces mystérieuses lumières émet l’hypothèse selon laquelle la vallée abriterait quelque chose de beaucoup plus excitant que des soucoupes volantes.
 
La science n'est certainement pas encore catégorique. Selon Caroline Williams, l'idée d'une vallée assimilée à une batterie créée par la géologie naturelle et chargée par un vent solaire de 90 millions de miles constitue une explication beaucoup plus intrigante que les Aliens.

SourceNewscientist et traduction par Ovnis-Direct

PHOTO: ERLING P. STRAND