Nouveau drone conçu pour forces spéciales


Publié le 30/01/2015

Le projet Condor, à l’initiative de la PME française Demonfort Airborne Engineering, propose aujourd’hui le transport de parachutistes à bord d’un drone cargo aérolargable.
 
Comme l’explique le site spécialisé aerobuzz, l’objectif est d’emporter un parachutiste à son bord pour lui donner une allonge supplémentaire. « L’infiltration sous voile classique, telle qu’elle se pratique aujourd’hui, offre tout au plus une trentaine de kilomètres de portée. Cela peut se révéler insuffisant pour pénétrer profondément en territoire hostile » explique l'un des responsable du projet. « Avec le Condor, largué depuis la soute d’un avion-cargo, le parachutiste parcourt une centaine de kilomètres avant de quitter l’appareil, ouvrir sa voile et terminer son infiltration en silence ».