Mystérieux décès d’un enquêteur indien sur le paranormal ?

Mystérieux décès d’un enquêteur indien sur le paranormal ?

Un jeune enquêteur de terrain sur le paranormal a récemment été retrouvé mort à son domicile au début du mois de juillet. Les rapports suggèrent que Gaurav Tiwari, âgé de trente-deux ans, était décédé dans son appartement de Dwarka dans des circonstances mystérieuses.


Cette mort suspecte rappelle des dizaines d'autres décès d'ufologues, en l’occurrence des suicides ou des crises cardiaques.
 
Le média "The Times of India" a rapporté la semaine dernière que Gaurav Tiwari avait été retrouvé mort à son domicile, dans des circonstances similaires à celle d’un suicide.
 
La famille de Tiwari a insisté auprès de la Police sur le fait que le jeune fondateur de la « société paranormale indienne » était « parfaitement normal » et n’avait aucune raison de se donner la mort. Il s’était marié il y a quelques mois.
 
Au moment de sa mort, Gaurav Tiwari vivait avec ses parents et son épouse à Dwarka. Son père, Uday Tiwari, a raconté être en train de trier son courrier pendant que sa femme faisait du café lorsqu’ils entendirent un bruit sourd en provenance de la salle de bains. L’épouse du jeune homme s’est donc précipitée pour en savoir plus et découvrit son mari allongé sur le sol de sa chambre. Malgré les efforts pour le réanimé, l’homme est resté inerte.
 
La police a été informée et une corde noire a été découverte autour de son cou, amenant les autorités à évoquer l'asphyxie comme l’une des causes probables de sa mort. L’enquête est toujours en cours.
 
Uday Tiwari a affirmé que son fils avait raconté à sa femme, il y a un mois environ, qu’ « une force négative l’attirait vers elle ,» et qu’ « il essayait de la contrôler, sans pouvoir y faire grand-chose ».
 
« Nous ne croyons pas aux fantômes, etc., mais sa mort nous a choqués et laissés perplexes », a déclaré le père.
 
Tiwari était aussi un pilote qualifié bien qu’il ait quitté le monde de l’aviation après avoir emménagé par la suite dans une maison supposée hantée. Il a non seulement étudié de nombreux de hantise, mais aussi réalisé des recherches sur les "enlèvements extraterrestres" et les mystérieuses créatures.
 
Aurait-il subi les foudres de ces fameuses forces occultes qui le fascinait tant ? Cette hypothèse tient la route selon certains médiums et spécialistes dans ce domaine.

Source : INQUISTR


D’autres morts et circonstances suspectes
 
Rappelons que Phil Schneider est décédé le 17 janvier 1996, apparemment étranglé par un cathéter trouvé enroulé autour de son cou - cette mort étrange étant officiellement considérée comme un suicide. Si les circonstances de son décès paraissent prêter fortement à controverse, elles sont en adéquation avec celle causée par ses déclarations publiques peu de temps auparavant.
 
Phil Schneider était une figure mythique de la recherche "conspirationniste" et ancien ingénieur affirmant avoir travaillé pour des projets gouvernementaux, on ne peut plus secret, grand initiateur de la très célèbre (en ufologie) base militaire de Dulce au Nouveau-Mexique.
 
Son bon ami et co-conspirateur Ron Rummel avait été trouvé mort dans un parc de trois ans avant le décès de Schneider, en raison d'une blessure par balle à la tête. Cause de la mort : suicide.


De nombreux chercheurs sur le phénomène ovni, ayant travaillé sur le sujet des ovnis dans les années 1970 et 1980 sont aussi décédés dans des circonstances mystérieuses. Cette conclusion est issue d’un astronome amateur et un ancien conseiller du gouvernement américain Timothy Hood. Il réalisa cette déclaration lors d’une conférence internationale à Amsterdam, consacrée à la recherche sur l’intelligence extraterrestre.
 
Voici quelques exemples :
 
Le célèbre astronome américain Morris K. Jessup, dont les livres sur la vie intelligente au-delà de la Terre sont devenus des best-sellers s’est suicidé. Il a mis fin à sa vie en installant un tuyau sur le pot d’échappement de sa voiture allant vers l’intérieur de l’habitacle, puis il a verrouillé les portes, a mis le contact et démarré le véhicule.
 
Le professeur James Edward McDonald, qui a servi pendant de nombreuses années à la tête de l’Institute of Atmospheric Physics of the Earth and studied unidentified aerospace objects, s’est quant à lui, tiré une balle dans la tête.
 
Edward J. Ruppelt, qui a dirigé un projet sur l’étude des objets volants non identifiés dans le ciel des États-Unis, est décédé d’une crise cardiovasculaire à l’âge de 37 ans.
 
Le 5 novembre 2001, William Milton Cooper, un célèbre chercheur sur les ovnis qui a accusé à plusieurs reprises le gouvernement américain de cacher la vérité sur les ovnis, a été assassiné par la police à son domicile. Cooper, souffrait clairement d’une dépression, il délirait et vivait alors à Yeager (Arizona). Il a acheté plusieurs armes pour créer des unités pour lutter contre un gouvernement secret qu’il disait dirigé par des Aliens.
 
Avant l’incident, la police a déclaré que Cooper avait menacé des résidents inoffensifs, croyant apparemment, qu’ils le poursuivaient sur instruction des autorités. La police a encerclé le ranch où il habitait. Il a dit « que quiconque oserait franchir le seuil de sa propriété privée serait tué », mais la police a ignoré cet avertissement. Ne tenant pas compte de cette injonction, un policier s’est avancé et a été grièvement blessé, tandis que l’autre a dû tirer sur le chercheur par auto- défense.
 
À noter la fameuse "Sheldon list" du célèbre écrivain américain Sidney Sheldon, qui a travaillé sur le roman "The End of the World", qui a attiré l’attention du public sur une série de morts mystérieuses au sein de spécialistes britanniques travaillant au développement d’armes spatiales.
 
En octobre de 1986, professeur Arshad Sharif s’est suicidé en attachant l’extrémité d’une corde à un arbre, faisant une boucle à l’autre extrémité, en y mettant sa tête et a ensuite démarré sa voiture à toute vitesse.
 
Quelques jours plus tard, un autre professeur Londonien, Vimal Dazibay, a sauté la tête la première du pont de Bristol. Arshad Sharif et Vimal Dazibay travaillaient au développement d’armes électroniques pour un programme du gouvernement anglais, similaire au projet américain "Star Wars".
 
En janvier 1987, un autre scientifique, Avtar Singh-Guide, a disparu et on l’a par la suite déclaré "décédé".
 
En février 1987, Peter Pippel a été écrasé par sa voiture dans son garage.
 
En mars 1987, David Sands s’est suicidé en lançant sa voiture sur un bâtiment.
 
En avril 1987, quatre développeurs de programmes spatiaux sont morts : Mark Wiesner s’est pendu, Stuart Gooding a été victime d’un assassinat, David Greenhalgh est tombé d’un pont et Shani Warren est mort noyé. En mai de la même année, Michael Baker s’est tué dans un accident de voiture.
 
En un temps relativement court, 25 personnes qui ont travaillé dans le domaine de l’espace sont mortes pour des raisons diverses. Sidney Sheldon, qui a découvert ce phénomène tragique, a pensé sérieusement que cela avait un lien avec les extraterrestres.
 
Selon Timothy Hood, ces décès n’étaient pas accidentels, mais plutôt, l’œuvre des services spéciaux qui auraient éliminé ces experts parce qu’ils en savaient trop !