Mutilations Animales : Ovnis et Empire Secret


Publié le 09/03/2015

Une nouvelle hypothèse pour expliquer le phénomène des mutilations animales. Une énigme qui reste irrésolue.
Une vision de l’organisation de notre société qui bouleverse les schémas habituels (le "statu quo") et révèle l’existence, au-dessus de toutes nos institutions, de "l’empire secret". 


L’auteur :

Président de l’association Ovni Investigation basée à Lyon et contributeur sur Ovnis-Direct.

Auteur de trois livres sur la question des ovnis : "Ovni, le Mystère Subsiste" (co-auteur), "Ovnis, du secret officiel aux limites de la Science", et "H.E.T, et si nous n’étions pas seuls ?".

Il est aussi co-auteur de "Ovnis et Conscience" qui propose une nouvelle interprétation du phénomène ovni en lien avec l’énigme de la conscience et la théorie de l’information. Daniel Robin est aussi l’auteur de nombreux articles sur la question de l’existence de civilisations extraterrestres très évoluées dans notre Galaxie.

Membre de l’Académie d’Ufologie, il organise à Lyon les "Rencontres des Sciences et de l’Inexpliqué" qui sont des cycles de conférences dont l’objectif principal est de rapprocher la science et les phénomènes inexpliqués (ovnis, expériences de mort imminente, parapsychologie, phénomènes en lien la spiritualité au sens large).


Le livre :

Le phénomène des mutilations animales est sans doute l’une des plus grandes énigmes auxquels des chercheurs issus d’horizons aussi divers que les ufologues, les scientifiques, les policiers, les éleveurs, les enquêteurs du paranormal, etc.. ont été confrontés depuis les années 1970. Cette énigme reste encore à ce jour sans explication totalement satisfaisante.

Le fait déclencheur à l’origine de cette nouvelle étude est le rapport du NIDS (National Institute for Discover Sciences) qui a été publié (traduction de Monsieur Jacky Kozan) en 2003, et qui est intitulé : "Morts inexpliquées de bétail et émergence, en Amérique du Nord, d’une épidémie d’Encéphalopathie Spongiforme Transmissible (E.S.T.)".

Si une organisation aussi « pointue » que le NIDS a rédigé un rapport sur les mutilations animales, c’est que l’affaire est sérieuse et préoccupante. En partant de cet extraordinaire et complexe rapport du NIDS, et en le confrontant au phénomène ovni, Daniel Robin expose un concept original, celui de l’action orchestrée de ceux qu’il appelle l’"humanité du dehors" ("l’empire secret"), sorte d’élite cachée détentrice d’un "pouvoir illégitime".

Cette "élite" est en dehors de toutes les structures des Etats et n’a de compte à rendre à aucune autorité légitimement constituées.

Ce fameux « pouvoir », évoqué par Eisenhower dans son célèbre discours d’adieu du 17 janvier 1961, est déjà en place. Il agit dans l’ombre et ses moyens matériels dépassent tout ce que nous pouvons imaginer.
 
Commandez ICI votre livre directement chez l’éditeur JMG.
 
Broché: 168 pages
Editeur : Le Temps Présent (sorite le 6 mars 2015).
Collection : Enigma.


Ci-dessus: deux images extraites du film "Elysium", produit et réalisé par Neill Blomkamp (sortie en France en août en 2013).

L’action se déroule en 2154. Les humains sont divisés en deux sociétés cloisonnées: la première catégorie d’êtres humains est représentée par la société des gens très riches qui vivent dans une sorte d’arche spatiale baptisée "Elysium" où règnent un luxe "hitech" et un confort matériel optimum.

La station spatiale des riches ressemble à celle du film de Stanley Kubrick "2001, l’Odyssée de l’espace" mais elle est plus vaste.

C’est une sorte d’anneau-monde comme dans le roman de science-fiction de Larry Niven.

Dans ce paradis artificiel en orbite autour de la Terre, toutes les maladies sont éradiquées. Dans le cadre de l’hypothèse que nous défendons ici, cette société exilée dans l’espace serait une véritable "humanité du dehors" située en dehors et au-delà de toutes les règles et lois régissant les états sur la Terre.

La seconde catégorie d’êtres humains est représentée par la société des gens pauvres qui vivent sur une Terre surpeuplée dans des conditions matérielles précaires. Les terriens, devenus des esclaves, sont exploités par des firmes dont les dirigeants sont dénués de tout sens moral. Ils subissent les méfaits de la pauvreté: maladie et mort prématurée.

Transposition futuriste d’un scénario qui se concrétise de plus en plus sous nos yeux, "Elysium" offre une vision pessimiste qui risque de devenir une réalité si nous laissons nos "pseudo-élites" gérer les affaires de notre planète à notre place.

Il est même possible que ce scénario soit déjà une réalité et que cette "humanité du dehors", détentrice d’immenses pouvoirs, soit déjà "aux commandes" pour planifier, sans nous avoir consultés, l’avenir de notre monde.