Mobilisation d’ufologues autour d’un scoop explosif sur Roswell ?


Publié le 06/02/2015

Après qu’un supposé FAKE sur un alien de Roswell ait été récemment mis en lumière par le magazine australien "UNCENSORED" qui prétendait qu’il était "authentique", de nouvelles déclarations d’ufologues et d’un journaliste sur des supposées diapos font un véritable Buzz.

Rappelons que l’une des universités les plus prestigieuses des États-Unis, l’American University de Washington, avait accueilli le 12 novembre 2014 et pour la première fois un débat sur les ovnis, organisé par l'ancien présentateur de CNN et témoin d'ovni, Miles O'Brien.
 
On se souvient que Tom Carey avait déclaré au public pouvoir prouver l’existence des aliens, et dans un article de WTOP à Washington, il avait prétendu posséder une pellicule qui mettait en évidence un extraterrestre. Il prévoyait de la publier en début d’année 2015.
 
Le moment des révélations est-il donc venu ?
 
Aujourd'hui, plus d'informations sur les photos ont été publiées lors d’une conférence de presse en ligne, et la date fixée pour leur diffusion a été dévoilée.
 
La conférence de presse a été parrainée par Jaime Maussan, célèbre journaliste mexicain et ufologue.
 
Sur son site, TercerMilenio.tv, Maussan fait de la publicité autour de l’évènement qui marquera la libération des photographies à l'Auditorium National de Mexico le 5 mai 2015.

Jaime Maussan en conférence de presse au Mexique. (Crédit: Tercermilenio.tv)

Carey est connu pour avoir effectué des recherches, depuis 1991, sur le présumé crash d'une soucoupe volante à Roswell, au Nouveau-Mexique. Il est co-auteur de quelques livres sur le sujet avec son partenaire Don Schmitt.
 
Carey affirme : « Ce qui est intéressant est que le film date de 1947. Nous l'avons soumis à l'historien officiel de Kodak à Rochester, New York, qui a confirmé la datation de la pellicule aux alentours de 1947, sans retouche d’image. On y présenterait un extraterrestre en train de partiellement se faire disséquer. »



Il a également déclaré à propos de ce que l’on pouvait observer dans ces diapositives : « L’humanoïde mesure entre 3,5 et 4 pieds de haut, la tête est similaire à celle d’un insecte. La tête a été découpée, et une autopsie partielle est en cours. Les entrailles ont été extirpées, et nous supposons que le cadavre a été embaumé, au moins au moment où cette photo a été prise. »

 
« La défunte chez qui les pellicules ont été découvertes était avocate et semble avoir été impliquée dans le renseignement durant la Seconde Guerre mondiale, et son mari était géologue pour une compagnie pétrolière », affirme Carey.
 
La chaine Youtube "Tercermilenio" a posté plusieurs interviews et vidéos qui pourraient nous éclairer davantage sur la nature des images. On y trouve une animation à propos de la description physique des aliens, ainsi qu’une entrevue avec l'astronaute Edgar Mitchell qui pense qu’un vaisseau spatial extraterrestre s’est véritablement accidenté dans la région en 1947.
 
Une interview explique brièvement la manière dont les images ont été trouvées. On y découvre aussi une autre entrevue d’un homme dénommé Adam Dew qui déclare être ami avec le frère de la femme qui a découvert ces diapos. Elle les aurait trouvées en 1989 lorsqu’elle nettoyait la maison d'un couple décédé en Arizona.


Parmi les éléments qu’on lui a demandé de jeter, il y avait une boîte contenant des photos. Elle a décidé de conserver la boîte qu’elle a emmenée chez elle et mit dans son garage. Elle n'y a pas jeté un oeil pendant dix ans. Lorsqu’elle le fit, elle y trouva de très belles photos de personnes célèbres, dont Clark Gable, Bing Crosby, et même du président Dwight Eisenhower (certaines de ces images sont visibles dans la vidéo ci-dessus).


Une partie de la boîte avait été endommagée par l'eau. Deux diapositives qui avaient été gardées à l’intérieur d’une enveloppe bien distincte attirèrent son attention. Elle l’ouvrit et fut stupéfaite par ce qu’on l’on pouvait observer dessus.

Dans son interview, Dew déclare, « Il ne semblait pas s’agir d’un faux et les gens à qui je les ai montrées m’ont dit que cela ressemblait beaucoup à ce qui aurait été vu à Roswell ».
 
Finalement, Dew et son ami ont croisé le chemin de Carey et son partenaire Don Schmitt. Ils font partie des meilleurs chercheurs sur l'incident de Roswell.
 
Dans une interview, Schmitt souligne l'importance de la découverte de ces diapositives. « Il s’agira certainement de l'événement le plus important de notre vie, parce que nous effectuons une démonstration à l’aide de preuves photographiques et crédibilisons aussi les témoignages à ce sujet. »


Mitchell, qui faisait partie de la mission Apollo 14 et la sixième personne à marcher sur la lune, a grandi à Roswell. Il est convaincu que ce qui s’est crashé à Roswell est d’origine extraterrestre.
 
Il s’était renseigné au sein du Pentagone en 1997 en évoquant la question sur Roswell à un amiral, chef du renseignement auprès des chefs d'état-major. Il lui avait répondu qu'il ne savait rien à ce sujet, mais qu’il étudierait la question. Mitchell a déclaré : « Quand il a essayé de se renseigner à ce sujet, on lui a dit qu’il n’avait pas besoin de savoir ».


Bien que les images n’aient pas été publiées pour l’instant, une vidéo montre une image de synthèse de l’Alien sur les diapositives.


Anthony Bragalia, qui prétend avoir participé à l'enquête sur les photographies a donné plus de détails sur le couple décédé et propriétaire de la maison où les photos ont été trouvées. Leurs noms étaient Bernard et Hilda Blair Ray.
 
Bragalia écrit : « En 1947, il était le président de « l'American Institute of Petroleum Geologists » du Texas et qui travaillait aussi dans le Nouveau-Mexique en tant que géologue d'exploration pétrolière. Après 1947, Bernerd est devenu un «fantôme» dans sa profession en se faisant très discret. »
 
Bragalia dit que Hilda était un « avocat très respectée, avec une clientèle haut de gamme, et qui possédait d’éventuelles connexions avec le renseignement. » Les chercheurs ont également constaté qu'Hilda était aussi une pilote.

Bernard et Hilda Blair Ray.

Le décor est maintenant planté… Les photos seront-elles à la hauteur des espérances affichées et du buzz produit autour de cette affaire ?
 
S’agira-t-il d’une véritable révélation ou d’un nouveau fiasco ufologique ? Serons-nous dans la lignée des pseudo-révélations du fameux Stephen Greer ?

Ces deux célèbres chercheurs sur Roswell, prendraient-ils le risque d’entacher leur carrière et réputation pour des diapos ?
 
Restons encore une fois prudents et attendons le 5 mai 2015, sans spéculer !