Déclaration du Pentagone

En 1967 le colonel Georges P. Freeman, porte-parole du Pentagone, fit un communiqué de presse au sujet des visites d'Hommes en noirs se faisant passer pour des agents du gouvernement. 
Voici la traduction d'un extrait de la revue anglaise " Flying Saucer Review " : " Nous avons vérifié un grand nombre de ces cas et ces hommes n'ont rien à voir avec l'armée de l'air en aucune façon ". "Il cité un incident récent dans lequel des policiers et d'autres témoins d'apparitions d'OVNIS à Wanaque, New Jersey, ont été rencontrés ensemble par un homme portant un uniforme de l'armée de l'air. Il leur a recommandé de dire qu'ils n'avaient rien vu et qu'ils ne devraient pas discuter de cette affaire ".
" Nous avons vérifié auprès de la base locale de l'Armée de l'Air " a déclaré Freeman, " et nous avons découvert qu'aucun membre de son personnel ne s'était rendu à Wanaque le jour en question. Quel qu'ait pu être cet homme, il n'appartient pas à l'armée de l'air ".