L’US Air Force alertée sur un "faux crash" d’ovni en Arizona, en octobre 2014

Publié le 26/10/2014

Officiellement l'US Air Force n'enquête pas sur les rapports d’ovnis, mais un crash d’engin dans le désert de l'Arizona, juste à la périphérie de Phoenix le 23 octobre 2014, a provoqué le déploiement de deux jets de combat F16 dans le but d’enquêter de plus près, selon des enquêteurs du MUFON.
 
L’ovni était en fait un modèle créé pour une simulation d’entrainement du MUFON, dans le cadre de la formation des 25 enquêteurs de terrains.


L'image ci-dessus est une illustration.

Selon le directeur international du MUFON David MacDonald, l'ensemble de leurs équipes et les instructeurs n’étaient pas encore sur les "lieux de l'accident," sauf le directeur du « STAR Team Chuck Modlin » et analyste photo Marc D’Antonio.
 
« Un pilote privé s’est tout d’abord rendu à l’endroit du crash », a déclaré MacDonald. « Un éclat de couleur métallique de l'ovni a probablement attiré l’œil du pilote qui s'est rapproché pour observer de près les ailes de l'objet. »
 
« Environ 20 minutes plus tard », a déclaré MacDonald, « deux F16 sont arrivé sur les lieux pour vérifier le site du crash. « Luke Air Force Base » se trouve à proximité. Nous pensons également que le pilote de l'avion privé a dû les prévenir par radio ».
 
L'observation aérienne n’était pas terminée.
 
« 20 minutes plus tard, l'hélicoptère du département du shérif s’est rendu sur les lieux et survolé la zone à 50 pieds avant de se trouver au-dessus de la soucoupe écrasée »
 
Le MUFON a pris l'événement avec humour.
 
« Si vous pensez que le gouvernement fédéral ne réalise pas d’enquête sur les ovnis, il vaudrait mieux à présent y réfléchir à deux fois », a déclaré Jan C. Harzan, Directeur exécutif du MUFON.
 
« Imaginez avec quelle rapidité le rapport original au sujet du modèle (soucoupe) de notre ovni a pu être transmis par radio par le pilote, et de constater sous quels délais l’Armée de l'Air est si rapidement intervenu. Je ne pense pas que la présence de deux chasseurs F16 sur les lieux de l'accident ait été une coïncidence. Ils ont été envoyés pour observer et rendre compte de la situation ».
 
C’est très certainement la forme de l’objet décrit par le pilote qui a rapidement alerté les autorités.