L'une des lunes de Saturne pourrait abriter la vie extraterrestre


La Nasa a annoncé jeudi 13 avril lors d’une conférence de presse qu’elle avait découvert de l’hydrogène moléculaire dans les geysers d’Encelade, l’un des 67 satellites naturels de Saturne. Cela témoigne d’une activité géothermique comparable à celle qui aurait pu conduire à l'apparition de la vie sur notre planète. 


Cette découverte donne plus de poids à la probabilité qu’Encelade abrite une vie microbienne au sein de son immense océan liquide emprisonné sous la glace. Avec la présence d'eau chaude, d'hydrogène et de sels minéraux à sa surface, Encelade possède presque tous les éléments nécessaires à la vie.

"Bien que nous n'ayons pas détecté la vie, nous avons trouvé une source d'alimentation de la vie", a expliqué Hunter Waite, du Southwest Research Institute à San Antonio (Texas). "C'est un peu comme un magasin de confiseries pour des microbes".