Les ovnis et l’actualité de l’étrange réunissent plus de 200 personnes à Toulouse !


Publié le 20/04/2014

Les rencontres du magazine Top Secret, dont le slogan est « nous avons besoin de vérité, le monde ne sera plus jamais le même lorsque vous aurez ouvert les dossiers de Top Secret », renoue avec la tradition des congrès ufologiques. Le dernier en date ayant marqué les esprits, s’est déroulé en 2005 à Chalons en Champagne. Neuf ans plus tard, plongée dans une autre dimension du temps et de l’esprit.

Roch Saüquere, le dynamique  directeur et créateur du magazine Top Secret, a réuni plus de 250 de ses lecteurs et une dizaine de ses auteurs, le 19 avril 2014 à Toulouse. Le public était convié, autour de la revue Top Secret, bimestriel diffusé en kiosques, dans un grand hôtel toulousain, à assister à une dizaine de conférences inédites. La salle des congrès du complexe hôtelier a ainsi vu à la tribune un survol de l’actualité de l’étrange. Les interventions étaient inédites et particulièrement documentées.

Notons des thèmes aussi variés que Le mystères des orbs par Adama, la matrice et la face cachée des films et des série TV par Chantal Ventenat, Ovnis les dossiers officiels du pouvoir et de l’armée par Pierre Oul’Chen, la magie de l’eau par Jacques Collin, Ovnis les grands classiques par Ludovic Bonin, l’aventure des médias par Bob Bellanca, les ondes scalaires par Dominique Moret, l’affaire Balavoine par Jean Pernin, symboles et langage codé des « oiseaux » par Jacques Grimault.

Le tout s’est déroulé avec des pauses pour permettre au public de discuter, en aparté, avec les auteurs conférenciers présents et de découvrir leurs ouvrages, pour certains d’entre eux.

Saluons le professionnalisme de l’organisation avec un staff omni présent assurant les présentations des conférenciers, le tempo des interventions, avec des jingles sonores recréant l’univers musical de certains films comme Matrix et surtout la présence de figurants intervenant tout au long de la journée, tout droit sortis du film Men In Black.

Le clou de la journée a été atteint, en termes de détente et de clin d’œil, quand l’organisation a annoncé la venue d’invités de marque. En fait deux comédiens parfaitement costumés et grimés que l’on aurait pu croire sorti momentanément de la pellicule 35 mn de « Rencontres du troisième type »ou encore de « Le jour où la terre s’arrêta », avec combinaisons spatiales et prothèses en latex sur visage, crâne et mains ; incarnant ainsi deux êtres humanoïdes venus « de l’espace ».

Deux parfaits « grey », chers aux ufologues, un grand de deux mètres, un petit de un mètre vingt environ. L’instant était surréaliste, le public enthousiaste a applaudi après un moment de surprise, caméras et appareils photo ont crépité. Les deux extraterrestres sont apparus sur scène encadrés par deux MIB et ont répondu aux questions du public, via des effets spéciaux sonores. Succès garanti. Les ufologues et Roch Saüquere démontrant ici leur sens de l’humour, marquant ainsi tout le recul nécessaire pour traiter des questions ufologiques sérieusement, sans se prendre au sérieux.

La journée s’est achevée après une courte intervention de Rock Saüquere par la reconstitution d’une scène du film MIB, ou les agents K et J remercient les témoins et leur effacent de leur mémoire le contenu de la journée ; en les exposant à un puissant flash émis par un « neuro laser ».

Les spectateurs sont repartis ayant en main leur titre d’entrée, fac-similé d’une carte du FBI revue et corrigée par l’équipe de rédaction de Top Secret. Les conférences ont été particulièrement soignées, les conférenciers exposant chacun dans leur domaine leurs derniers travaux, avant sans doute de prochaines publications dans Top Secret.

Dans les années 50 les passionnés d’ovnis se donnaient rendez-vous à Giant Rock en Californie, une ambiance électrique y régnait. On pouvait croiser à tout moment, entre deux conférences, un témoin ovni, avec des photos de ce qu’il avait vu en main, un agent de renseignement du gouvernement, ou mieux un visiteur qui disait venir de Vénus.
A Toulouse il y avait un peu de cela, toute proportion gardée et le sérieux de la manifestation en sus. L’effet était agréable, très nostalgique de l’âge d’or de l’ufologie US, sorte de voyage intemporel.

Il y avait bien des témoins qui avaient sur leur appareil numérique diverses photos de phénomènes aérospatiaux non identifiés et certains observateurs silencieux et attentifs qui discrètement, notaient le contenu de certaines interventions, tout en  échangeant cartes de visite et numéros de téléphone. La rigueur des conférenciers et des diaporamas projetés équilibrait largement l’ensemble.

Rendez-vous est donné aux amis du magazine Top Secret, sans doute pour une fois prochaine non encore définie, quelque part dans un autre continuum espace temps. L’aventure continue.

Jean-Pierre TROADEC

 
Zoom : le magazine est fondé en 2002 et consacré aux énigmes de la sciences et de l'histoire, à l'ufologie, au paranormal, aux évènements touchant la "théorie du Complot", et aux parasciences.