Les microbes découverts en Antarctique peuvent contribuer à la recherche de vie extraterrestre



Publié le 27/08/2014


Une équipe de scientifiques a découvert des microbes vivant dans un lac à 800 mètres sous la glace de l'Antarctique. On y aurait découvert environ 4.000 espèces d'organismes unicellulaires.
 
L'analyse de l'eau et des sédiments issus du lac Whillans révèle la présence d’une « communauté » microbienne vivante et extrêmement complexe ainsi qu’un écosystème actif.
 
Ce n'est pas la première fois que les scientifiques récupèrent des microbes dans un tel environnement extrême.


Le forage du lac Whillans. (Crédit: Reed Scherer, la Northern Illinois University)


Les chercheurs ont découvert des microbes âgés de 100.000 ans dans des sédiments situés sous la glace d’un lac de l'Antarctique, le lac Hodgson , en septembre 2013. Un autre lac de l'Antarctique, le lac Vida, a constaté l’existence d’"une communauté diversifiée et florissante de microbes" en novembre 2012.
 
« Le projet WISSARD a donné un aperçu de la nature de la vie microbienne qui pourrait se cacher sous plus de treize millions de km² de calotte polaire », résume Brent Christner, principal auteur de l'étude, dans un communiqué de la Fondation Nationale pour la Science (NSF) américaine.


 
L’équipe WISSARD affirme que ces microbes sont les premiers organismes jamais récupérés dans un lac sous la glace de l'Antarctique vu que les études précédentes n’avaient pas pris les mesures de précautions nécéssaires pour éliminer les possibilités de contamination.


Les exobiologistes se sont beaucoup intéressés aux extrémophiles.

Comme le New Scientist explique : « Ce sont de bonnes nouvelles pour les exobiologistes, ravivant l'espoir de découvrir la vie ailleurs dans le système solaire : dans l'océan, sous la surface gelée de la lune de Jupiter Europa, par exemple, ou sous les calottes polaires martiennes. "


Sources :
AFP ; Openminds.tv ; New Scientist et Traduction par Ovnis-Direct