Le célèbre "abducté" Travis Walton sensibilise le public


Publié le 17/10/2014


Le présumé enlèvement de Travis Walton est l’un des cas les plus étranges, crédibles et célèbres de l’histoire ufologique. Au point de faire l'objet du film "Fire in the Sky" sorti en 1993.

Trente-neuf ans après son expérience, Walton invite le public à se joindre à lui afin de leur montrer le lieu exact où les faits se sont déroulés.

Walton déclare : « Je suis un peu nerveux à ce sujet, étant donné que c'est l’une des premières fois que je retourne sur le site en pleine nuit. »

Les événements décrits par lui et ses six collègues sont assez effrayants.



En résumé, les témoins affirmèrent avoir vu une lumière brillante dans la forêt, qu'ils croyaient être un feu.
 
Ils se précipitèrent donc sur le site et découvrirent un grand objet en forme de disque métallique planant au-dessus du sol.
 
Walton courut observer l’objet de plus près, en dépit du fait que ses amis lui ordonnèrent de regagner le camion. Il fut brusquement frappé à la poitrine et à la tête par un rayon lumineux bleuté avant de s’écrouler.
 
Terrifiés par ce qu'ils avaient vu, les six bûcherons prirent la fuite, mais au bout de 100 mètres, ils ne virent pas l'objet les suivre et décident de faire demi-tour. Il n'y avait cependant plus rien sur les lieux, ni l'objet, ni Travis Walton. Comme s’il s’était volatilisé.
 
Après avoir longtemps demeuré dans le doute de peur qu'on les accuse de cette disparition, ils prirent l'initiative de se rendre chez le shérif adjoint qui alerta immédiatement le shérif Marlia Guillespie. Celui-ci soupçonna fortement ces hommes d'être à l'origine du meurtre de leur collègue.

Ovnis-Direct
Powered by Conduit Mobile

 
Des fouilles intensives furent organisées autour des lieux afin de tenter de retrouver d'éventuelles traces du disparu.
 
Les cinq hommes furent soumis au détecteur de mensonges durant 2h chacun et ils le réussirent tous à l’exception de l’un d’entre eux.
 
Cinq jours plus tard, le beau-frère du disparu reçoit un appel téléphonique, et il s'agit de Travis qui se trouve dans une cabine publique à quelques kilomètres. L'homme était en état de choc, amaigri et désorienté. Walton disparu pendant plusieurs jours. Tout le monde le croyait mort. L’esprit trouble, il raconta avoir eu la sensation de s’être trouvé à bord de l'engin qu'ils avaient vu dans la forêt. Malgré des similitudes constatées avec d'autres récits d'abductions, Walton déclara ne pas pouvoir affirmer avec certitude avoir été en contact avec des êtres d’un autre monde.
 
Pour plus de détails sur l'événement, vous pouvez visionner la conférence de Travis Walton à l’International UFO Congress en 2011 :




Pour des raisons évidentes, Walton dit avoir évité ce fameux lieu pendant de nombreuses années bien qu’il soit déjà retourné en journée.
 
Concernant les visites nocturnes, Walton déclare, « J’y suis retourné un nuit avec National Geographic »
 
Durant les rares fois où il a visité le site depuis 1975, il ne constata rien d’anormal.
 
Une enquête aurait été menée dans la région à la recherche de traces physiques laissées près du lieu du crash.
 
Les chercheurs auraient constaté que les arbres situés sur le périmètre où l'OVNI a été vu montrent une croissance accélérée. Les arbres de la région qui étaient tombés avant l'événement ne montrent pas le même effet.




L'événement organisé autour de la surveillance du ciel aura lieu à la date anniversaire du 5 novembre 1975. Cette année, cela tombe un mercredi soir.
 
Il sera accueilli par Ben Hansen, co-animateur de l’émission de la chaine SyFy intitulée « réalité ou Faked ». Il va apporter son équipement de vision nocturne et le lendemain, il y aura une conférence de presse au palais de justice du comté de Holbrook avec certains des collègues de Walton qui ont vu l'OVNI en 1975, et le fils du propriétaire du journal local.
 
Walton a organisé la conférence et précise que ce n'était pas son idée. Il raconte avoir été approché par un homme qui a proposé de le parrainer.
 
Il conçoit cette manifestation comme une occasion de sensibiliser les gens de la région. Il rappelle que presque tous les témoins de l'événement vivent encore dans la région.
 
Pour plus d'informations sur le Sommet Skyfire et les modalités d'inscription, visitez www.SkyfireSummit.com