L'ancien ministre canadien de la défense exhorte de nouveau les gouvernements à la divulgation


Publié le 20/04/2015

Comme le rapporte les médias TheStar et CtvNews, l'université de Calgary a accueilli samedi 18 avril 2015 plusieurs conférenciers dont Paul Hellyer qui réclame au gouvernement de libérer toutes les informations au sujet des ovnis.
 
Il évoque la mainmise secrète du système bancaire international, et l'échec de l'humanité à adopter une technologie extraterrestre pourtant disponible. Il y voit une alternative au réchauffement climatique.
 
« La plupart d'entre nous ne savent pas ce qui se passe », a déclaré Paul Hellyer.
 
Rappelons que Hellyer devient ministre de la Défense nationale dans le cabinet de Lester B. Pearson. Comme ministre de la Défense, il préside à l'intégration et l'unification controversées de l'armée canadienne, la marine royale canadienne et l'aviation royale du Canada en une organisation unique, les forces armées canadiennes.


Hellyer se porte candidat au congrès à la direction du Parti libéral en 1968, arrivant deuxième au premier tour, mais tombant troisième aux deuxième et troisième tours et se retirant de la course en faveur de Robert Winters lors du quatrième tour, ou Pierre Trudeau remporta la victoire. Il est brièvement ministre des Transports dans le cabinet de Trudeau, et est nommé ministre senior du cabinet, un poste semblable au poste actuel de vice-premier ministre.
 
Dans une interview donnée le 24 novembre 20051, il déclare que les OVNIs sont aussi réels que les avions.


 
Le 28 février 2007, dans le quotidien Ottawa Citizen, il appelle les gouvernements mondiaux à révéler ce qu'ils savent sur la technologie des extra-terrestres afin d'enrayer les changements climatiques.
Selon lui, « Il faut persuader les gouvernements de dire ce qu'ils savent. Certains d'entre nous pensent qu'ils en savent beaucoup, et cela pourrait suffire à sauver notre planète. »
 
Le 30 décembre 2013, lors d'une interview télévisée sur la chaîne Russia Today, il affirme que les extraterrestres visitent la Terre depuis des milliers d'années et collaborent aujourd'hui avec le gouvernement américain.